Président depuis 2020, Laurent Beltran met en avant l’ambiance familiale qui règne au sein de la Société fosséenne de joute, sans jamais oublier les résultats sportifs

Au fil des ans, Laurent Beltran, 48 ans, lamaneur de profession au port de Marseille-Fos, est devenu un véritable passionné de la joute provençale. Pourtant, il n’est finalement monté que très rarement sur une tintaine. Laurent raconte : « J’ai bien participé à des entraînements, mais c’est une discipline qui demande beaucoup d’entraînement et de technique. Cela ne m’empêche pas aujourd’hui de m’investir à 100% au sein de l’association, aux côtés de personnes qui me tiennent énormément à coeur. » La joute provençale, Laurent va réellement la découvrir grâce à son fi ls Yanis, âgé aujourd’hui de 25 ans : « En 2008, Yanis commence à s’intéresser à ce sport et vient s’entraîner à Fos-sur-Mer avec son meilleur ami. Très rapidement il attrape ‘’le virus’’ de la joute. De mon côté, j’ai toujours été très investi auprès de mes enfants en les soutenant dans tous les sports qu’ils aient pu pratiquer. Lorsque Yanis commence à jouter, je suis séduit par l’ambiance familiale qui règne sur place et je m’implique de plus en plus dans la vie du groupe, aux côtés de Danièle dite « Dany » Cabon, la présidente, et tous les autres bénévoles. » Pendant que le fils fait sa place dans le monde des jouteurs, en rapportant notamment la coupe de France en catégorie Minimes puis Juniors, ainsi que les titres de vice-champion de France en Benjamins et vice-champion de Provence, en Juniors, le père s’engage donc pleinement dans la vie de l’association : « Outre la présence de Yanis ou encore Christelle, mon épouse qui est également très investie, j’ai tissé des liens d’amitié très forts avec les autres membres du groupe. Nous formons une vraie famille ! ». En 2018, Dany Cabon, présidente depuis 1997, fait part de sa volonté de passer la main d’ici deux ans. Laurent se souvient : « Dany est tellement impliquée que, sur le moment, nous n’y avons pas vraiment cru. Mais deux ans plus tard, elle a confirmé son souhait de laisser sa place. Après des discussions entre nous, j’ai donc pris la présidence, avec la volonté d’intégrer les jeunes au sein du bureau et en comptant sur le soutien de Dany afin que la transition s’opère dans les meilleures conditions. » Aujourd’hui, le pari semble réussi. Laurent précise : « Au départ, j’avais un peu d’appréhension, il y a tout de même beaucoup de tâches administratives à réaliser. La réglementation, concernant notamment la sécurité, est très importante et il y a une vraie responsabilité à faire les choses dans les règles. Je peux compter sur le soutien de Dany, Christelle et tous les autres bénévoles qui m’accompagnent au quotidien, c’est un réel plaisir. » Les notions d’esprit de famille, la convivialité ou encore l’entraide, reviennent souvent dans les propos de Laurent, même lorsqu’il aborde la question de l’entretien de bateaux :« Je suis sûr à 200% des équipes, en revanche je garde toujours la peur que l’on ait un problème sur les embarcations le jour des compétitions, malgré tous nos efforts pour les entretenir, notamment pendant l’hiver. » Pour l’heure, il n’y a pas d’inquiétude à avoir, tout semble prêt pour réaliser une belle saison et Laurent a un objectif clair : « La course aux titres en gagnant des compétitions, grâce à une équipe motivée pour ainsi poursuivre la très belle histoire de la Société fosséenne de joute ! »