Installée dans la grande salle d’éveil, en compagnie des trois enfants dont elle a la charge, Édith, l’une des 27 assistantes maternelles du Multi-accueil familial (Maf) l’Îlot câlins évoque son quotidien, entre moments passés à domicile et  ceux organisés à la Maison de la Petite Enfance, où elle vient désormais plusieurs fois par semaine : « Les petits peuvent participer à des séances d’éveil en groupe et profiter de tous les jeux ou livres mis à leur disposition  ».  Les enfants ont d’ailleurs vite pris possession des lieux. Dans le couloir, chacun a son petit casier pour y déposer sa sucette ou son doudou avant de pouvoir rejoindre l’une des salles d’activités. Ce jour-là, Nathalie, autre assistante maternelle du Maf, confie : « Nous pouvons aussi rencontrer d’autres assistantes maternelles et la direction de la Petite Enfance. C’est vraiment très pratique pour échanger entre nous. »

Un quotidien transformé

Parmi le personnel de la Maison de la Petite Enfance, Christine, éducatrice de jeunes enfants, précise : « Avant, les assistantes maternelles devaient se rendre dans divers sites de la commune. Il fallait installer tout le matériel avant l’arrivée des enfants et tout enlever à la fin de la séance. Aujourd’hui, tout est toujours prêt pour les recevoir, dans des locaux plus grands, sans oublier les espaces extérieurs, bien agréables dès l’arrivée des beaux-jours. » Juste à côté, Anne-Marie, auxiliaire de puériculture, conclut : « L’ouverture de la Maison de la Petite Enfance a vraiment transformé notre quotidien ! » Des propos confirmés par Pierre Feydie, directeur de la Petite Enfance : « Le site offre de très bonnes conditions de travail pour les agents et favorise l’épanouissement des enfants. C’est aussi un lieu d’échange avec les parents grâce au point accueil info, qui permet de les accompagner et les renseigner. Même si les contraintes liées à la crise sanitaire ont pesé sur notre fonctionnement, nous espérons désormais pouvoir relancer ou créer de nombreuses initiatives, activités et projets, à l’exemple de la salle de découverte sensorielle, appelée Espace Snoezelen, ouverte cette année et que les enfants adorent. »

Les parents satisfaits

Sarah, maman de Lila-Rose. 2 ans et 5 mois, vient régulièrement chercher sa fille à la Maison de la Petite Enfance : « C’est vraiment un lieu parfaitement adapté pour les petits. Ils peuvent aussi rencontrer d’autres enfants du même âge plus facilement, c’est important pour apprendre la socialisation. »  Aurélie, maman d’Elyna, 2 ans et 7 mois, ajoute : « Lorsque parfois, je vais la chercher sur place, elle veut continuer à jouer et à chaque fois elle me dit qu’elle s’est bien amusée. »

Mot de l'élue : Monique Potin, adjointe déléguée à la Petite Enfance

En ouvrant la Maison de la Petite Enfance il y a un an, la municipalité a confirmé son choix, à l’inverse de nombreuses communes, de continuer à proposer différents modes de garde, avec un accueil collectif aux Canaillous et à la Farandole, ainsi qu’à domicile, grâce aux assistantes maternelles du Multi-accueil familial. Cette diversité permet de répondre au mieux aux besoins des parents, tout en favorisant l’épanouissement des enfants. Fidèle à ses ambitions, la Maison de la Petite Enfance s’est rapidement imposée comme un lieu de vie incontournable, facilitant la socialisation des tout-petits, tout en permettant aux professionnels de travailler dans les meilleures conditions. Une belle réussite qui permet ainsi à la municipalité de garantir un accueil de qualité de nos tout-petits.