Les seniors fosséens sont cette année précisément 2794 inscrits au service aux Aînés, « l’outil de gestion et de coordination des dispositifs mis en œuvre pour le public âgé, selon la définition de la directrice du Centre communal d’action sociale (CCAS), Christiane Chouzenoux, qui chapeaute l’ensemble. Il se compose de deux parties, Animation & restauration et Accompagnement social de proximité. » Cette réorganisation, opérée le 1er janvier 2019, visait à faciliter le lien entre La Farigoule et la Maison de Fos, siège du CCAS, à renforcer la coordination interne et externe pour le maintien à domicile, ainsi qu’à professionnaliser le portage des repas (notamment au niveau logistique). Cette dernière priorité s’est particulièrement révélée à l’occasion de la crise sanitaire, lorsque l’agent du portage était le seul contact avec l’extérieur des personnes. Cette distribution du repas doit en effet aussi servir d’alerte pour les situations « en glissement », afin d’exercer une vigilance sociale. Visites de diagnostic, visites d’évaluation : il s’agit bien de veiller sur nos anciens, de les « tirer vers le haut », d’éviter qu’ils ne s’enfoncent dans la solitude et le désœuvrement, aussi bien mental que physique. Les trois agents affectés au portage intègrent bien cette dimension cruciale à leur mission. « Nous travaillons sur le maintien en autonomie des seniors ; le portage n’est pas une simple prestation, mais un outil d’accompagnement, indique Stéphanie Kuentz-Vandamme, la cheffe de service. Il s’agit d’un projet de vie, où nous travaillons beaucoup sur le lien. » Sa directrice complète : « L’objectif du service aux Aînés est de créer ce lien entre tous les seniors autonomes ou en perte d’autonomie, qu’ils se retrouvent et puissent avoir accès aux mêmes activités et services, qu’ils bénéficient d’une prise en charge globale et cohérente. C’est la volonté du maire. » Pour cela, le service s’appuie sur sept agents sociaux de proximité, chargés de l’accompagnement des seniors à domicile – qui les amènent aussi participer à des activités à l’extérieur lorsqu’elles y consentent. Ces agents s’occupent de 168 seniors, dont 46 bénéficient du portage. L’accompagnement est différencié suivant la situation des seniors, avec trois niveaux de veille, les niveaux 2 et 3, qui concernent les seniors en perte d’autonomie plus ou moins prononcée, impliquant des visites et appels plus fréquents. S’ajoutent aux effectifs du service aux Aînés un agent en charge du Point info gérontologie (1630 prises en charge en 2021), quatre agents d’animation et un coordinateur à la Farigoule, sans compter le maître d’hôtel et les trois agents de salle du restaurant senior, Le Pistou.

 

La grande famille de La Farigoule

Pour le département Animation et restauration, direction La Farigoule, foyer des seniors situé derrière l’Hôtel de ville, à l’opportunément dénommée adresse d’allée des Seniors. Un deuxième foyer de restauration, Les Amandiers, devrait sortir de terre du côté du centre village dans les mois qui viennent. En attendant, 190 seniors déjeunent chaque jour au restaurant Le Pistou. Un repas complet et équilibré, préparé par les équipes de la cuisine centrale, à des tarifs abordables pour tous calculés selon le quotient familial et complétés, le cas échéant, par le Pass’ restauration (voir encadré p. 13). Des repas à thème viennent régulièrement agrémenter le quotidien : Noël, Pâques, banquet des seniors, repas plaisir (couscous, soupe au pistou, pieds et paquets…), anniversaires… Outre la restauration, un vaste panel d’activités est proposé aux seniors : atelier peinture, randonnée (rapide ou lente), éventuellement à la journée, natation, aquagym, gym et gym sur chaise, danse, apprentissage des langues étrangères, informatique, créativité manuelle, cartes et jeux de société, pétanque, lotos, thés dansants et soirées dansantes, sorties et séjours… En moyenne, 233 seniors participent à des activités chaque semaine et 120 partent en voyage avec le service chaque année. La moyenne d’âge des inscrits est de 70 ans, en rajeunissement depuis dix ans (73 ans en 2011). Des seniors par conséquent de plus en plus dynamiques, qui profitent à fond de toutes les propositions de la Ville.

Les stars de Farigoul’ shows !                                                           La création de la troupe Farigoul’ shows remonte déjà à cinq ans. À l’époque, lorsque la cheffe de chœur de la chorale du foyer des seniors décide d’arrêter, on propose à une choriste particulièrement investie, Simone Babierowski, de prendre sa place. Mais ce n’est pas ce que souhaite notre senior, qui voudrait ajouter au chant des chorégraphies, « comme dans Star academy ». C’est ainsi qu’elle crée la troupe Farigoul’ shows, constituée en association en août 2017. Elle compte aujourd’hui 16 membres, 14 femmes et 2 hommes, qui offrent aux seniors des spectacles riches en bonne humeur, rehaussés de tenues pleines de couleurs : « Entre les chapeaux, les costumes et les instruments de musique (guitare, clarinette, trompette…), dont nous ne jouons pas mais que nous utilisons pour les playbacks, nous avons des armoires pleines ! », précise Simone. Des prestations à prendre au second degré : « Nous nous amusons et nous amusons les personnes devant lesquelles nous nous produisons, résume la présidente. Dans la période que nous avons vécue, on a besoin de s’amuser. Pour le spectacle de Noël, avant le repas à La Farigoule, nous avions créé une chorégraphie humoristique, avec un petit Jésus hors-norme, et il y en a eu des éclats de rire ! » Farigoul’ shows, outre ses spectacles au foyer, se produit également pour le Téléthon, la Fête de la musique, ainsi que dans les maisons de retraite : « Nous adaptons notre répertoire pour leur rappeler des souvenirs et les personnes âgées chantent avec nous ». En juin, la troupe va même aller jouer dans les crèches de Fos, pour une opération intergénérationnelle.