À l’invitation des dirigeants de Provence Grand Large, de la société SBM Offshore et du groupe Eiffage, le maire de Fos-sur-Mer, Jean Hetsch, et son adjoint à l’Environnement, Philippe Troussier, ont visité les ateliers où sont réalisés les soudures et les assemblages des flotteurs d’éoliennes du projet Provence Grand Large, dont Eiffage est l’un des principaux partenaires. Un chantier exceptionnel : chaque flotteur mesure une quarantaine de mètres de hauteur pour environ 70 de large ! Il s’agit d’une ferme pilote composée de trois éoliennes d’une puissance de 8,4 mégawatts, de quoi produire la consommation de 45 000 personnes, à la pointe de l’innovation : aucune éolienne de ce type n’est encore en exploitation dans le monde. 

Pour la transition énergétique

Porté par EDF Renouvelables, le projet Provence Grand Large est lauréat de l’appel à projet de l’État via son agence de la transition énergétique. Il permet de répondre à l’urgence du réchauffement climatique et contribue à la réussite de la transition énergétique. Il participe à l’émergence d’une nouvelle filière prometteuse, pourvoyeuse d’emplois et de développement pour le territoire et ses habitants. Le projet a été étudié avec les associations de protection de l’environnement, les représentants de la pêche et les autorités, et poursuit ainsi deux objectifs indissociables : tester l’innovation technologique en conditions réelles et obtenir un retour d’expérience précis des effets de cette nouvelle technologie sur l’environnement. Avec justement d’importants atouts sur ce plan environnemental : absence de perturbation des fonds marins puisque les ancrages ne frottent pas sur le sol et emprise sur le domaine maritime ramenée à quelques dizaines de mètres autour de l’éolienne. Provence Grand Large bénéficie du soutien de l’État, de la Région, de la Métropole et de la Commission Européenne, mais aussi de nombreux acteurs locaux : le Grand Port maritime de Marseille, les villes de Port-Saint-Louis-du-Rhône, Martigues, Port-de-Bouc et Fos-sur-Mer, la CCI Aix-Marseille Provence ou des associations comme l’ADPLGF à Fos. Sous réserve d’une décision favorable  de la cour administrative d’appel de Nantes, les trois éoliennes seront déployées et mises en service d’ici 2023, à 17 kilomètres de la plage Napoléon, au large de Port-Saint-Louis-du-Rhône.