Emblématique manifestation annuelle du Centre social fosséen, la Semaine de lutte contre les discriminations a été annulée au dernier moment en 2020, du fait du confinement soudain du pays entier, puis elle a dû se limiter, l’an dernier, à quelques ateliers présentiels et un suivi en vidéo de l’élaboration des bouteilles contenant des messages des enfants à destination des élus et partenaires et la construction du « bateau de la tolérance ». Avec les allègements récents des restrictions sanitaires, la fenêtre de tir s’est ouverte pour organiser cette année une Semaine pleine et entière, riche en animations, activités et rendez-vous variés. « Nous ne voulions pas quelque chose de trop moralisateur mais plutôt de festif, l’idée de créer des projets ensemble avec nos différences, annonce René Giacolone, le président du Centre social fosséen. Cette manifestation aborde l’ensemble des discriminations, pas seulement celles qui sont liées aux origines. Nous nous appuyons sur le retour des jeunes de 12 à 15 ans, ce sont eux que nous voulons impliquer en priorité. » Le programme, varié, ne leur est nullement pour autant réservé et touchera tous les publics.

Mémoire, culture et citoyenneté

La Semaine de lutte contre les discriminations 2022 prend pour thématiques le triptyque Mémoire, culture et citoyenneté. Elle a en réalité débuté en amont, pendant les vacances de février, avec un stage de danse Bollywood pour les enfants, la réalisation d’une planche de BD sur les discriminations par les préados (groupe passerelles), un clip sur le thème Bollywood par les adhérents des trois Maisons de quartier, tandis que les enfants ont conçu la décoration pour la soirée d’ouverture, dont un groupe de 4-5 ans, lors d’un atelier animé par une plasticienne – décors finalisés ensuite par un atelier créatif pour adultes et familles -, et réalisé un film d’animation sur les discriminations. Mentionnons aussi une soirée jeunes avec repas, animé par l’association Ancrage sur le thème de la laïcité. Pour en venir à la Semaine proprement dite, sa soirée d’ouverture (sur inscription), vendredi 18 mars à partir de 19h à la Maison de quartier du Mazet, exposera tous les travaux préparés en amont et proposera un buffet autour de la cuisine indienne, avec danseuses à l’appui. L’association Fos Hann Bel-Air partage présentera pour sa part un documentaire sur l’engagement de ses bénévoles dans les chantiers solidaires au Sénégal, sans oublier les prestations de la chorale du CSF et de la Compagnie fosséenne de comédie musicale. Suite du programme : projection-débat le 22 mars autour du film Vacances au bled, animée par Ancrage (au Mazet) ; escape game le lendemain à 14h, autour de la bienveillance et de la citoyenneté, avec invitation d’un groupe du centre aéré sur l’après midi, et projection-débat le même jour à 14h30 à la Maison des jeunes ; atelier d’écriture sur le thème du vivre ensemble le 24 mars (Mazet). Le Conseil municipal des jeunes s’associera lui aussi à l’événement, par la création d’une exposition en lien avec le collège. La clôture de la Semaine présentera un plateau radio de Fossa FM depuis la médiathèque le 25 mars en soirée, avec les participations d’Ancrage, de Fos Hann Bel-Air partage et le show case surprise d’un artiste mystère, et un buffet sénégalais à la mode d’Hann Bel-Air, la commune de Dakar jumelée avec Fos-sur-Mer. Une sortie familles au Camp des Milles (sur inscription, le samedi 26 mars à 11h), achèvera cette édition 2022.

Programme complet : cliquez ici

 Renseignements et inscriptions : 04 42 47 77 94

Semaine de lutte contre les discriminations : ensemble avec nos différences