Assurer une continuité éducative entre les différentes structures Animation-Jeunesse, soit les accueils de loisirs pour les enfants de 6-11 ans et les organisations Jeunesse pour les 12-17 ans ; créer du lien entre les enfants et les animateurs de la Maison des jeunes afin de mieux les préparer à l’entrée en 6e : tel est l’objectif du projet Passerelle, créé par la Ville en 2016, mené tout au long de l’année et destiné aux enfants qui intègreront le collège à la rentrée scolaire suivante. C’est dans ce cadre que les services Animation et Jeunesse ont conjointement organisé jeudi 25 août, une grande journée ludique et sportive, le matin à la Maison des jeunes et l’après-midi au centre aéré de la Bergerie (Maison des enfants), à laquelle ont participé de concert un groupe de 30 enfants de 9 à 11 ans et un autre de 7 adolescents (12-14 ans), directement concernés par le projet Passerelle.

Créer des affinités entre enfants d’âges différents

Au programme, deux grands jeux : La Pyramide des défis le matin, soit une dizaine d’épreuves – quand on en réussit une, on monte dans la pyramide pour affronter l’épreuve suivante – telles que baby-foot, ping-pong, « verre coulé » (on ajoute des cailloux dans un verre flottant dans une bassine d’eau et celui qui le fait couler perd), jeu des bâtonnets… L’après-midi, on prend les mêmes enfants, cette fois à la Bergerie, pour Les Olympiades, mettant aux prises quatre équipes se mesurant dans des disciplines comme le tchouk ball, le football, le ballon prisonnier, ou encore un parcours du combattant, finissant en éclaboussures et éclats de rire par l’aquaglisse ! « Nous avons conçu cette journée comme un complément au projet Passerelle, qui se déroule tout au long de l’année », précise Rebecca Massol, de la Maison des jeunes. « Les enfants ont passé la journée ensemble, explique pour sa part Giovanni Li Bassi de la Maison des enfants. Nous avons souhaité que des affinités se créent entre ces enfants d’âge différents, qui se côtoieront un jour ou l’autre au collège ou dans les structures périscolaires. Les "grands" du projet Passerelle se sont positionnés comme les chefs d’équipe – nous avions voulu les responsabiliser – et c’était amusant de voir comme les "petits" les "badaient" ! » Ou comment être, une dernière fois, les aînés du groupe, avant de devenir, dès jeudi, les cadets du collège…