Il s’apprêtait le 18 décembre prochain, comme il le faisait depuis dix-neuf ans, à transporter le Père Noël à bord de son bateau pour le faire arriver triomphalement au port de plaisance, pour le plus grand bonheur des enfants qu’il aimait tant. « Les enfants venaient souvent me voir, nous expliquait-il l’an dernier. Je leur parlais de la pêche, je leur montrais mes poissons… C’est ma fille Suzanne qui a eu l’idée : et si tu faisais venir le Père Noël par la mer ? » Ainsi, des centaines de Fosséens étaient chaque année au rendez-vous, pour accueillir la vieille barque marseillaise sur le port, avec le célèbre barbu polaire à son bord. Mais le Père Noël a perdu son vieux capitaine : Nicolas Bruno, connu de tout Fos comme Nicolas-le-pêcheur, nous a quittés, à l’âge de 73 ans. Habité par la passion de la pêche – « Nous sommes des gens de mer », disait-il souvent -, né d’un père napolitain lui-même pêcheur et d’une mère grecque issue d’une lignée de pêcheurs d’éponges, il était l’une des grandes figures de la ville, qu’il sillonnait à bord de son scooter rouge. Un éternel bonnet, rouge également, toujours vissé sur la tête, il accueillait encore jusqu’à peu les amateurs dans son cabanon, sur le port Claude-Rossi, pour leur vendre sa pêche du jour. Et il proposait chaque été ses sardines grillées dans son stand du port orné d’un drapeau pirate. « Aujourd'hui, Nicolas est parti jeter ses filets très loin, là où la mer et le ciel se confondent, écrit le maire, Jean Hetsch. Repose en paix, Nicolas. » Nous présentons toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches.

Nicolas-le-pêcheur nous a quittés