Privilégiant la proximité et l’échange, les Agoras des quartiers permettent à la population d’évoquer directement avec les élus et les services municipaux leur quotidien, tout en formulant des propositions afin d’améliorer leur cadre de vie. L’ensemble des habitants du Mazet étaient donc conviés à la Maison de quartier de la Tuilerie, afin de participer à ces deux réunions publiques, le 11 janvier pour la partie Nord du Mazet et le 18 janvier pour le côté Sud.

La parole aux habitants

Avant même la tenue de ces deux temps forts, les habitants ont été consultés via un questionnaire. Si, dans l’ensemble, le bilan est positif, ils en ont profité pour évoquer des questions liées aux ramassages des ordures ménagères, la vitesse excessive, les incivilités ou encore les animations et les aires de jeux. Dès la première Agora, le 11 janvier, une discussion à bâtons rompus s’engagent et tous les thèmes sont abordés. Une demande concerne des modifications dans les horaires de ramassage des ordures ménagères. Elle sera transmise à la Métropole, compétente en la matière. Les efforts réalisés par la municipalité pour favoriser l’accessibilité des personnes à mobilité réduite ou encore les travaux d’entretien à réaliser sur la voirie sont aussi à l’ordre du jour. A chaque fois, les élus et les services municipaux sont à l’écoute et apportent des réponses concrètes. René Raimondi, maire de Fos-sur-Mer profite d’ailleurs de l’occasion pour rappeler l'existence du numéro vert Allo mairie, 088 400 825, et l'application mobile de Fos-sur-Mer, afin de signaler  tous les problèmes constatés sur la voie publique. La semaine suivante, les nuisances sonores, le trouble occasionné par des regroupements de personnes, ou les dégradations étaient au centre des débats. Entre l’action de la Police municipale, le rôle des médiateurs sociaux et les discussions avec le bailleur social, la Ville fait le point sur les actions engagées afin de réduire ces nuisances. Enfin des projets comme le développement des pistes cyclables, des aménagements au complexe Parsemain ou encore la rénovation du plateau sportif ont aussi été abordés.

Sur la route

Lors des Agoras des quartiers, un riverain évoque la vitesse excessive des véhicules sur l’avenue Pierre-Bérégovoy. Dès le lendemain, un radar pédagogique est installé afin de réaliser des relevés précis. Ce même dispositif sera installé, juste après, chemin du Mazet. Ces informations permettront à la Ville de prendre les mesures les plus adaptées. Toujours sur la route, une riveraine se plaint du non-respect des priorités à droite et demande un traçage au sol ainsi que la mise en place d’un panneau « Cédez le passage ». Sur ce sujet, comme sur tous les thèmes abordés, la Ville étudiera cette demande avec la plus grande attention.

 

Mot de l’élue : Anne Bachman, conseillère municipale déléguée à la Démocratie participative et à la Vie des quartiers

Ces deux rendez-vous conviviaux avec les habitants du quartier qui se sont déplacés pour venir s'exprimer, parler et proposer, ont été des moments de partages forts enrichissants et constructifs qui ont fait appel à l'intelligence collective de nous toutes et tous. La consultation via le formulaire nous a permis de compléter et de confirmer ces remontées. C'est tout l'intérêt de ces moments de démocratie participative, qui veulent mettre les citoyennes et citoyens de Fos au cœur de cette démarche pour en faire des acteurs des politiques municipales. Notre rôle d'élus représentatifs de proximité étant d'être disponibles, à l'écoute et d'agir en essayant de trouver des solutions durables et équitables pour tout un chacun. Un grand merci encore aux habitants, n'hésitez pas à nous interpeller et à bientôt pour une nouvelle agora dans un autre quartier de la ville.


Agora des quartiers : Le Mazet à la loupe