Après avoir pris leur fonction en janvier dernier, les 14 élus du CMJ, accompagnés par Rébecca Massol et Ottmar Benmakhlouf, leurs animateurs référents, étaient réunis le 4 juin dernier à l’Hôtel de ville pour présenter leur programme d’actions en présence de Jean Hetsch, maire de Fos-sur-Mer des élus délégués à la Jeunesse, aux relations intergénérationnelles, à la culture ou encore à la coopération internationale et de la responsable du service Jeunesse.

 

Un programme riche et varié

 

 

A tour de rôle, les membres du CMJ ont présenté les grands axes de leur programme, avec tout d’abord la poursuite des actions déjà engagées, avec, entre autre, la mobilisation lors du Téléthon, la Semaine de lutte contre les discriminations, la Semaine fosséenne du handicap, la Semaine bleue, Plus propre ma Ville ou encore leur participation aux  commémorations. Le CMJ souhaite aussi continuer à développer des actions citoyennes et solidaires. On peut citer notamment la mise en place de nouvelles initiatives autour de la prévention routière ou encore le renforcement du partenariat avec le CCAS, Centre communal d’action sociale, en direction des personnes en situation de handicap ou encore nos aînés, en favorisant, par exemple, le lien intergénérationnel. Un troisième axe de travail concerne le développement de l’offre locale pour les jeunes, avec, par exemple, l’idée d’organiser un festival autour de la culture japonaise et du manga, la création de points d’eaux autour de certains sites de loisirs  ou encore l’aménagement d’un espace d’accueil pour les 16-25 ans. Nos jeunes élus souhaitent également créer un potager solidaire ou encore améliorer la communication autour des informations pour la jeunesse ». Enfin, la découverte des institutions et des collectivités territoriales est également au programme.

Des adultes à l’écoute

 

A la fin de leur présentation, Jean Hetsch, maire de Fos-sur-Mer a rendu hommage à ces jeunes : « Un grand bravo pour votre travail, on voit que vous êtes très motivés ! ». La discussion va ensuite s’engager afin d’étudier l’opportunité et la faisabilité de chaque initiative. Ce moment d’échange constructif, grâce notamment à la bienveillance des adultes, a renforcé la détermination de nos jeunes élus. Après deux heures de séance, Ryan, l’un des membres du CMJ, tire un premier bilan : « Au début c’était un peu stressant, mais après ça allait beaucoup mieux ». A ses côtés Nathanaël poursuit : « On s’était bien préparé pour cette événement, car il a fallu faire un choix parmi toutes nos idées. ». Lina, elle, ne cache pas sa satisfaction : « les adultes étaient vraiment à l’écoute et ont été très intéressés par nos propositions. »