La Ville de Fos-sur-Mer est la première commune du département à signer une convention de collaboration globale territoriale pour le droit des enfants avec l'Unicef, le fonds des Nations-Unies pour l’Enfance. Réunis à l’Hôtel de ville, Jean Hetsch, maire de Fos-sur-Mer, accompagné pour l’occasion de Simone Bertet-Aloy, adjointe au maire déléguée à l’Enfance, ainsi que Mariama Kouloubaly-Abello, adjointe au maire déléguée à la Jeunesse, ont accueilli, en présence des enfants du Centre aéré qui avaient confectionné deux banderoles sur la défense des droits de l'enfant, les représentants du comité Unicef Alpes-Provence pour ce moment fort, mettant à l’honneur l’ensemble des initiatives déjà menées par la municipalité afin de promouvoir et défendre les droits de l’Enfant, tout en ouvrant la voie à de nouvelles actions. Comme le précise José Montes, vice-président du comité Unicef Alpes-Provence : « Grâce à cette convention de collaboration territoriale, l'Unicef apportera notamment son aide et son expertise aux projets portés par la commune ». De son côté, la Ville pourra, par exemple, mettre en œuvre la consultation nationale des 6-18 ans, organisée par la Fonds des Nations-Unies pour l’Enfance, qui permet aux jeunes de s’exprimer sur divers sujets comme la vie quotidienne, les loisirs, la santé ou encore la sécurité. La municipalité pourra aussi être un acteur privilégié pour relayer, au niveau local, les différentes initiatives portées par l’Unicef.Dans son intervention, Jean Hetsch a rappelé : « l'importance de mettre l'enfant au centre de la politique de la Ville, afin de l'accompagner pour qu'il devienne un citoyen à part entière ».

 

Un engagement sans faille

Pour Fos-sur-Mer, la signature de cette convention de collaboration territoriale représente effectivement une belle reconnaissance pour une mobilisation déjà forte en faveur des droits de l’Enfant. On peut citer par exemple l’organisation, chaque année, de la Semaine fosséenne des droits de l’Enfant, qui permet à la municipalité avec l’ensemble de ses partenaires de sensibiliser le plus grand nombre autour de ce thème, grâce notamment à des représentations théâtrales, des ateliers pratiques et ludiques, sans oublier des sessions de formations mises en place pour le personnel municipal afin de déceler les problématiques familiales. Le 27 novembre dernier, le célèbre pédopsychiatre Marcel Rufo clôturait l’édition 2021 avec une conférence sur l’adolescence. Cet engagement sans faille se traduit aussi, pendant toute l’année, par l’organisation de nombreuses actions. En mai dernier, les enfants du périscolaire de l’école Gérachios se sont, par exemple, mobilisés dans le cadre d’Uniday, journée de l’engagement solidaire des enfants et des jeunes proposée par Unicef France. De nombreuses activités ont été organisées : des lectures, du dessin, un parcours, des défis, la création d’une banderole, des jeux de mime, grâce notamment à des kits de communication mis à disposition par l'Unicef. D’autres temps forts autour de l’Enfance sont d’ores et déjà prévus dans les prochains mois, comme le Prix Unicef de littérature jeunesse 2023. Les enfants âgés de 3 à 15 ans inscrits aux activités périscolaires et extrascolaires, comme celles du Centre aéré, pourront découvrir, entre septembre 2022 et avril 2023, plusieurs livres autour du thème Un air de famille, pour ensuite voter pour leur préféré.

 

 

Mot de l’élue : Simone Bertet-Aloy, adjointe au maire déléguée à l’Enfance et aux Centres de loisirs

En signant ce partenariat avec l'Unicef, la municipalité réaffirme son engagement sans faille pour promouvoir et défendre les droits de l’Enfant, grâce notamment à la mobilisation de la direction de l’Éducation et de tous les acteurs éducatifs concernés sur la commune. Véritable reconnaissance du travail déjà accompli depuis plusieurs années, avec notamment la Semaine fosséenne des droits de l’Enfant ainsi que toutes les initiatives portées par la Ville et ses partenaires, la signature de cette convention nous permettra d’amplifier cette politique volontariste grâce à l’expertise du Fonds des Nations-Unies pour l’Enfance. Une mobilisation générale, basée sur une politique affirmée, qui devrait ainsi permettre à Fos-sur-Mer de prétendre au titre de Ville amie des enfants Unicef 2026-2032.