Tous acteurs, tous mobilisés

 

Les résultats du premier tour des élections législatives ont placé Pierre Dharréville, notre député sortant, en tête avec 35,83% des suffrages, soit près de 2000 voix d'avance sur le candidat de l'ex-Front National devenu Rassemblement National.

Si l'on peut se féliciter de ce résultat, il ne faut pas négliger le très fort taux d'abstention (56,41%) qui a marqué ce premier tour. C'est bien évidemment trop et ce chiffre souligne la méconnaissance du rôle d'un député dans notre vie quotidienne. L'élaboration des lois et le vote des textes règlementaires doivent prendre en compte les préoccupations de chaque citoyen pour mieux vivre ensemble, effacer les inégalités, redonner de la force aux services publics.

Le député est le relais indispensable des maires et donc du quotidien de chacune et de chacun : ne l’oublions pas !

 

Ce travail, Pierre Dharréville l'a accompli jour après jour durant les cinq années du mandat écoulé. À l'écoute des habitants de la circonscription, présent sur le terrain, dans les entreprises, mobilisé pour la défense de la formation professionnelle, le maintien d'une offre de soins de qualité ou des moyens pour notre système éducatif. Il faut que cette action se poursuive et je le soutiens pleinement.

 

La candidature du Rassemblement National, qui aujourd'hui fait mine de s'intéresser au pouvoir d'achat, aux difficultés des plus défavorisés, n'est qu'un leurre. Elle n'est là que pour servir les intérêts d'un parti qui prône l'exclusion, le repli sur soi : ne nous laissons pas leurrer !

 

Comme je l'ai fait au lendemain des élections présidentielles, j'appelle toutes les électrices et tous les électeurs, en mon nom et en celui de l’équipe municipale, à faire barrage au Rassemblement National. Aucune voix ne doit manquer à Pierre Dharréville le dimanche 19 juin. Je demande à tous les abstentionnistes de se mobiliser, d'exprimer leur sens civique et de retrouver le chemin des urnes pour l'avenir de notre circonscription : soyons tous acteurs, tous mobilisés !