Ce jeudi 6 janvier, une cinquantaine de personnes ont répondu à l’appel de l’EFS, Établissement français du sang, en participant à la collecte de sang, organisée dans la salle du Conseil municipal. Un geste toujours aussi précieux car aujourd’hui il n’existe pas de substitut au sang humain, les produits sanguins ont une durée de vie limitée et les stocks sont aujourd’hui au plus bas dans notre département, atteignant même un seuil critique sur certains groupes sanguins. Parmi les donneurs présents ce jour-là, on retrouve notamment Brigitte, jeune retraitée fosséenne de 64 ans qui précise : « Après avoir reçu, un  message d’alerte sur mon téléphone portable, je n’ai pas hésité à me déplacer. Généralement, je viens deux fois par an. Pour moi, il s’agit d’un geste tout à fait normal. » A ses côtés, allongée sur un lit médicalisée, Sandra, 39 ans est justement en train de donner son sang : « Je suis ‘O négatif’, c’est un groupe rare et je suis régulièrement contactée pour venir. Pour moi, il s’agit d’un geste citoyen et c’est vraiment très important. Je viens deux à trois fois par an et la crise sanitaire n’a pas bousculé mes habitudes »

487 dons effectués à Fos-sur-Mer en 2021

Ce nombre est inférieur à l’année précédente où l’on avait enregistré 594 dons. Mais Christian Rosaire, le président de l’Amicale des donneurs de sang bénévoles de Fos-sur-Mer précise : « L’épidémie de Covid-19 a conduit à l’annulation de 2 des 12 collectes initialement prévues en 2021, en raison d’un manque de personnel de l’EFS, avec des absences liées à la crise sanitaire. Sans cela, le nombre total de dons aurait été certainement supérieur à 2020 et quasi-équivalent à celui de 2019, avant le début de la pandémie. Dans la situation actuelle, on s’en sort finalement pas trop mal. Les Fosséens ont plutôt bien joué le jeu et ont continué à venir nous voir, malgré les circonstances particulières. Nous espérons désormais un retour rapide à la normale pour nous permettre de faciliter le retour des donneurs de sang et en attirer de nouveaux. ». L’autre chiffre porteur d’espoir est le nombre de nouveaux inscrits au don de sang à Fos sur-Mer. Christian Rosaire précise : « De 31 en 2020 il est passé à 42 l’année dernière. Ce sont autant de personnes que l’on peut désormais contacter plus facilement pour les sensibiliser à donner régulièrement son sang.»

Comment donner son sang ?

Pour participer aux collectes, vous devez être en bonne santé, être âgé de 18 à 70 ans, peser plus de 50 kg et vous ne devez pas venir à jeun. Pour y participer, il est préférable de s’inscrire sur le site Internet : https://mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr/ . Selon Christian Rosaire, l’organisation des collectes grâce à la prise de rendez-vous par Internet présente de nombreux intérêts : « Nous savons que certains donneurs ont parfois des difficultés pour utiliser Internet, mais la réservation des créneaux en amont est un outil important pour nous, surtout en ce moment, car il nous permet de fonctionner tout en garantissant le respect des gestes barrières et d’avoir une bonne estimation du nombre de donneurs potentiels afin de les accueillir dans les meilleures conditions possibles. » Pour rappel, les femmes peuvent donner jusqu’à 4 fois par an et 6 fois pour les hommes. Le don de sang est rapide, il dure entre 8 et 10 minutes et il faut compter environ 45 minutes sur place, le temps de l’inscription, l’entretien médical et la collation.

 L'Amicale des donneurs de sang bénévoles de Fos-sur-Mer recherche des bénévoles. N'hésitez pas à contacter le 07 71 05 50 17