Réaction de Jean Hetsch, maire de Fos-sur-Mer, suite au nouvel incident survenu à ArcelorMittal : "Nouvelle mise en chandelle des gaz de cokerie sur le site d’ArcelorMittal en contradiction avec les engagements pris en septembre.

Aujourd’hui entre 9h10 et 10h10, ArcelorMittal a de nouveau émis dans l’atmosphère des gaz de cokerie suite à une perte d’alimentation électrique.
Après l’incident de septembre, j’avais demandé un rendez-vous en urgence auquel Monsieur le Sous-Préfet a participé. Ce dernier avait demandé une redondance de tous les postes liés à l’alimentation électrique des unités. L’industriel avait pris note de cette exigence et aujourd’hui nous nous retrouvons dans une situation qui laisse à penser que rien n’a été fait, ou pas assez en tout cas.
Toute la chaîne est impliquée, de la livraison de l’électricité à sa distribution dans les unités productives et tous les process doivent être revus, non pas à l’aune d’économies d’échelle mais à celle de la sécurité des salariés et des habitants.
L’arrêté d’urgence du 24 septembre donnait deux mois pour la mise à jour du diagnostic électrique avec mise en place d’un plan d’actions et demandait le renfort immédiat de la sécurité sur les tâches critiques.
Je demande un rapport précis à l’industriel et des données partagées en toute transparence."