Le 13 novembre dernier, comme tous les samedis matins, les élus du CMJ se retrouvent, en compagnie des deux animateurs référents du service Jeunesse, à la Maison des Jeunes pour une séance de travail. Au programme ce jour-là : réaliser un bilan du voyage organisé en octobre à Paris et Strasbourg (voir encadré). D’ici quelques semaines, après les élections des nouveaux conseillers par les collégiens fosséens, le 14 décembre prochain, ils vont laisser leur place à de nouveaux représentants. Cette matinée de travail a donc été aussi l’occasion de tirer un premier bilan de leur action. Parmi les jeunes élus, Gabriel évoque d’emblée : « une expérience enrichissante ». À ses côtés Noémie, complète : « C’était vraiment très intéressant de participer à la vie de la commune. » Pour Aimy : « Lorsque nous avions des idées, nous étions vraiment écoutés par les adultes et nous avons pu faire plein de choses ! ». Les membres du CMJ avaient pourtant dû faire preuve de ténacité pendant les premiers mois de leur mandat, en raison de la crise sanitaire. Tom se souvient : « Pendant le confinement, nous avons continué à nous réunir en visioconférence. » Julien ajoute : « C’était un peu frustrant, mais nous avons quand même pu avancer sur nos propositions et nous en avons profité pour créer le nouveau logo du CMJ ». Jessica conclut : « Nous avons pu nous rattraper juste après et au final, nous avons mené à bien de nombreuses actions ».

Un mandat sur tous les fronts

Pendant leurs deux ans de mandat, les élus du CMJ ont multiplié les initiatives dans de nombreux domaines.  Après le premier confinement, ils ont notamment participé  à la campagne d’affichage pour promouvoir le port du masque. Ils se sont également investis dans la lutte contre les discriminations. Plus récemment, ils ont participé au projet Livres en partage en proposant des visuels pour décorer les futures bibliothèques partagées (voir article page 8). Ils ont également lancé le projet d’accompagnement des collégiens de Dakar, au Sénégal, pour la création d’un Conseil municipal des jeunes sur place. Présents également lors des différentes commémorations, ils ont aussi toujours eu à cœur de perpétuer le devoir de mémoire. Les adolescents se sont aussi largement investis dans le domaine de l’environnement. Au printemps 2021, ils ont participé, aux côtés des citoyens volontaires, à l’opération Collecte en mer, organisée par l’association MNE, Mer nautisme et environnement. Ils étaient également présents le 11 septembre dernier à l’occasion de Plus propre ma Ville, grande opération de nettoyage des espaces naturels et urbains, menée par la Ville en partenariat avec de nombreuses associations. Noelia se souvient : « Nous avons ramassé beaucoup de déchets. Pour nous, il est très important de participer à ce type d’événement. Il faut que tout le monde respecte notre environnement. »

Un rôle de conseil auprès du dispositif Réponses

Toujours dans le domaine de l’environnement, nos jeunes élus ont été contactés par les responsables du dispositif Réponses, projet collégial menée à l’initiative du SPPPI, Secrétariat permanent pour la prévention des pollutions industrielles, en collaboration avec de nombreux partenaires locaux, afin de répondre aux attentes de la population sur la qualité de l’air. Elyne précise : « Ils sont venus nous voir pour nous présenter leur projet et en savoir plus sur les habitudes des adolescents sur les réseaux sociaux. Ils veulent notamment communiquer davantage auprès des jeunes, avec des publications adaptées, notamment sur Instagram. »

Un engagement salué par les adultes

En matière d’environnement, comme dans toutes leurs actions, la mobilisation sans faille des élus du CMJ est saluée par les adultes à commencer par les deux animateurs du service Jeunesse qui les accompagnent au quotidien avec notamment Rébecca Massol qui précise : « Au début, ils étaient un peu timides, mais l’ambiance entre eux est très bonne et ils ont toujours été volontaires et motivés pour participer aux différentes actions ». Ottmar Benmakhlouf conclue : « Ils ont vraiment bien représenté les jeunes de Fos-sur-Mer. Cela nous fait forcément un pincement au cœur de voir un mandat s’achever mais il y a aussi l’excitation de partir vers de nouvelles aventures avec les futurs élus. »

À la découverte des institutions à Paris et Strasbourg

Du 25 au 29 octobre derniers, nos jeunes élus du CMJ sont partis à la découverte des institutions, avec un premier arrêt à Strasbourg pour visiter le parlement européen pour ensuite se rendre dans la capitale. À Paris, ils ont pu découvrir le Sénat, avec une visite guidée et une rencontre avec la sénatrice Marie-Arlette Carlotti. Ils ont pu également assister à une séance de travail dans l’hémicycle sur le harcèlement au travail. Ils se sont rendus aussi à l’Assemblée nationale, en compagnie de Pierre Dharréville, député de la 13e circonscription, qui se souvient d’un « échange riche et chaleureux… Nous avons évoqué la lutte contre les discriminations, l’égalité, la pollution atmosphérique. » À l’image de tous les élus présents lors de ce séjour, Noémie garde un excellent souvenir de ce voyage : « Nous avons appris beaucoup de choses sur le fonctionnement des institutions et le vote des lois. C’était vraiment très enrichissant, avec en plus la découverte de  lieux majestueux ! ».

 

Élection des nouveaux conseillers le 14 décembre 

Le 14 décembre, les élèves du collège André-Malraux voteront pour élire les 20 membres du CMJ. Les collégiens scolarisés à l’extérieur de Fos-sur-Mer pourront voter du 8 au 11 décembre, de 14h à 18h, à la Maison des jeunes. Véritables porte-paroles de leur génération, nos jeunes conseillers municipaux, élus pour un mandat de 2 ans, se réuniront ensuite, une fois par semaine, à la Maison des jeunes pour travailler autour des projets,  portant notamment sur les festivités, le cadre de vie, la culture ou encore la solidarité. Encadrés par des animateurs du service Jeunesse de la Ville, leur engagement porte ses fruits. Depuis sa création, par la municipalité, en 1997, plusieurs projets ont abouti, à l’exemple du skatepark, du bal de promo pour les élèves de troisième, de la carte de bus estivale ou encore du Jeun’Estival.