Biographie du Maire : René Raimondi

Fonctions

  • Maire de Fos-sur-Mer
  • Conseiller Métropolitain d’Aix-Marseille Métropole
  • Conseiller Départemental des Bouches-du-Rhône

 

Biographie

Né à Port-de-Bouc le 15 octobre 1959 marié et père de deux enfants.

Membre du Parti Socialiste pendant plus de 25 ans, René Raimondi s'engage dans la vie publique en 1995 sur la liste conduite par Bernard Granié pour les élections municipales de Fos-sur-Mer. Il se verra confier la délégation des affaires sociales, à laquelle s’ajoutera celle des finances en 1998.

Son action comme adjoint aux affaires sociales, guidée par une ligne de conduite forte de solidarité, a renforcé sa conviction que l'action publique ne doit laisser personne au bord de la route et qu'aux projets de façade, il faut préférer le travail de terrain et de proximité au service de chaque citoyen. René Raimondi vit sa ville à travers les yeux de ses concitoyens, et avec un regard de père de famille ; c'est ce qui l'amène à cultiver le contact et la proximité avec les Fosséens.  

Réélu en 2002 au rang de premier adjoint au Maire délégué aux finances, il prendra l'écharpe de Maire le 4 octobre 2004.

Très attaché à une action locale proche des Fosséens, il s’est particulièrement investi pour préparer l’avenir de la commune face aux défis qui s’annoncent : institutionnels, écologiques, économiques et urbanistiques.

L'engagement politique de René Raimondi l'a amené à briguer le mandat de conseiller général, pour lequel il a obtenu la confiance des électeurs du canton d'Istres Sud en mars 2008. D’abord chargé de l’environnement, il se voit remis par la suite la délégation des routes et de la sécurité routière. Réélu en mars 2015, il siège aujourd’hui dans le groupe « Socialistes et Républicains » au Conseil départemental des Bouches-du-Rhône.

Dès 1995, René Raimondi siège au SAN Ouest Provence, en qualité de vice-président délégué aux finances, avant d'être élu 1er vice-président en 2007, puis Président en octobre 2012.

La création d’une métropole marseillaise, à laquelle il s’est farouchement opposé aux côtés de 106 maires du département, a imposé la fusion des six intercommunalités, dont celle du San Ouest Provence, au 1er janvier 2016. Il siège aujourd’hui au nouveau Conseil métropolitain, ainsi qu’au Conseil de territoire en qualité de vice-président.

Epris de justice et d'équité, et porté par une prise de conscience écologique collective des Fosséens face aux nouveaux projets qui se sont développés sur la zone industrialo-portuaire, René Raimondi s’est d’abord battu contre l’implantation d’un terminal méthanier GDF sur la plage du Cavaou. Puis, il a été l'un des fers de lance de la lutte contre l'installation par Marseille d'un incinérateur sur la zone de Fos, véritable déni de démocratie. Au terme d’une longue bataille juridique, les multiples recours intentés devant la justice pour faire valoir les intérêts de la Ville et de ses habitants ont conduit le Conseil d’Etat à juger illégale la délibération de la Communauté urbaine de Marseille qui avait accordé le permis de construire de cet équipement polluant. L’implication de René Raimondi dans ces questions environnementales l'a amené à guider la création de « l'Institut Ecocitoyen pour la connaissance des pollutions », véritable sentinelle sur le territoire fosséen. Par ailleurs, soucieux de concilier le développement des emplois avec une industrie propre et respectueuse de son environnement, il assiste régulièrement à toutes les réunions des commissions de suivi de site (CSS) autour des installations de la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer.

Maire visionnaire et réaliste, René Raimondi s’est engagé dans une démarche urbanistique pour préparer le Fos de 2030. L’élaboration du Plan local d’urbanisme, qui sera achevée en 2017, est un nouveau défi qui va permettre à la commune de s’ancrer dans le XXIème siècle, tout en conservant son allure de village convivial et en préservant son environnement naturel et patrimonial.

Retour en haut de la page

Réalisation Stratis