En animant des ateliers à la Maison de retraite « Les jardins du Mazet », son sourire et sa gentillesse apportent de beaux moments de partage et de convivialité aux résidents.

En prenant sa retraite en 2017, après une vie professionnelle bien remplie, en travaillant notamment dans un magasin d’optique, Jocelyne Hanias avait un objectif : mettre son temps libre au service des autres et notamment des seniors : « J’ai toujours eu un très bon contact avec nos aînés, au sein de ma famille bien sûr, mais également dans la sphère professionnelle où je prenais un soin tout particulier pour les accompagner dans leur choix. Pour moi, aller vers les autres a toujours été quelque chose de naturel ! ». Dans un premier temps, elle intègre l’association des Blouses roses pour redonner le sourire et distraire les personnes hospitalisées de tous âges. Auprès d’une esthéticienne, elle perfectionne ses gestes pour réaliser des manucures ou des soins du visage.  En 2018, elle décide de frapper à la porte de la maison de retraite Les jardins du Mazet pour leur proposer d’animer bénévolement des ateliers pendant toute l’année :« Trois à quatre fois par semaine, je me rends sur place et organise différentes animations avec les personnes âgées, comme des soins du visage et des manucures, des jeux de mémoire, du chant et de la danse. La collaboration avec la direction de la Maison de retraite et l’ensemble du personnel est vraiment très bonne et aujourd’hui encore, je prends énormément de plaisir à aller sur place pour partager de beaux et précieux moments de partage avec les résidents ». Avec le temps, Jocelyne tisse des liens très étroits avec les seniors : « Lorsque malheureusement une personne nous quitte, il y a beaucoup de tristesse, mais il faut toujours penser à ceux qui sont toujours avec nous. La crise sanitaire que nous traversons est également un moment très douloureux.  Pendant les confinements, il n’y avait pas d’animations, mais nous avons pu garder le contact en organisant des visioconférences. Même si ce mode de communication est peu adapté pour des personnes très âgées, il a permis de garder ce lien indispensable entre nous et rompre ainsi un peu l’isolement. Aujourd’hui encore le respect des distanciations physiques limite les gestes d’affections, c’est parfois difficile à vivre, mais il faut être patient ! ». Jocelyne précise d’ailleurs que, comme l’ensemble du personnel, elle est testée toutes les semaines afin de continuer à côtoyer les résidents.  Malgré ces difficultés, son engagement et sa motivation restent intactes avec l’envie, toujours aussi forte, de continuer à partager des moments conviviaux avec nos ainés. « Pour rien au monde, je n’arrêterais mon activité, ce temps de partage est très précieux pour les seniors».  Notre bénévole au grand cœur s’est d’ailleurs engagée, en parallèle de ses activités à la Maison de retraite, au sein du conseil d'administration du CCAS ainsi que dans l’antenne fosséenne des Équipes Saint Vincent de Paul, mobilisées au quotidien pour aider les plus démunis. Les journées sont donc bien remplies pour Jocelyne. Lorsqu’elle n’est pas à la Maison de retraite, elle rejoint une chorale et fait aussi de la gym, sans oublier de prendre toujours du temps pour ses enfants et petits-enfants. « J’ai la chance d’avoir un mari très compréhensif qui me soutient dans mes actions. De toute façon, je ne suis pas faîte pour rester devant la télévision, je veux rester très active et continuer à m’occuper des autres. C’est un besoin pour moi ! ». Enfin, dans le cadre de ses activités à la Maison de retraite, Jocelyne a créé une association et recherche des bénévoles pour développer l’accompagnement des seniors. Un grand sourire aux lèvres, Jocelyne conclue « Les résidents me le rendent au centuple ! »
Pour contacter Jocelyne Hanias : coufite13@hotmail.com