Grands projets urbains

Ambitieuse quant à la qualité de vie qu’elle veut offrir à ses habitants, Fos-sur-Mer défend une politique volontaire en termes d’aménagement urbain, sportif et culturel. La ville de demain se dessine dès aujourd’hui…

Une urbanisation maîtrisée, qui préserve les espaces naturels

La commune mène actuellement la révision de son Plan local d’urbanisme (PLU), qui sera validé courant 2017 et qui prépare la ville de 2030. Son développement doit composer avec de nombreuses contraintes : les Plans de Prévention des risques technologiques imposés par la proximité de sites Seveso tels que les Dépôts pétroliers de la Crau, la mer Méditerranée, les étangs de l'Estomac et de l'Engrenier, la zone de bruit de la Base Aérienne 125 d'Istres. 
Profondément impactée par l’implantation de la zone industrialo-portuaire du Grand port maritime de Marseille, qui lui a ôtée 8000 hectares sur les 9231 que compte la commune, la Ville souhaite aujourd’hui préserver les espaces naturels qui lui restent, tout en œuvrant à une urbanisation raisonnée qui répond aux besoins de ses habitants.

A l’horizon 2030, Fos-sur-Mer organise son développement urbain à partir de quatre axes majeurs :

  • Conforter la qualité de vie des Fosséens, en continuant à développer une offre de logements équilibrée et les déplacements doux et les transports en commun ;
  • Organiser le développement durable de la ville, à long terme ;
  • Assurer un développement économique équilibré ;
  • Mieux prendre en compte l’environnement naturel, les paysages et le patrimoine fosséen.

Des projets structurants

Maison de la Petite Enfance

La Maison de la Petite Enfance permettra de s'adapter aux besoins des parents en s'inscrivant dans une stratégie globale de développement de l'accueil du jeune enfant : meilleurs services rendus aux parents , qualité de l'accueil. La création de locaux dédiés à la petite enfance permettra aux enfants, aux assistantes maternelles, aux parents ainsi qu'au personnel de disposer d'un lieu propre pour l'exercice de leur multiples activités éducatives et pédagogiques. Cet espace ressource offrira aux familles des informations sur l'ensemble des modes de garde existant sur la commune (accueil familial, crèche, assistantes maternelles indépendantes). La Maison de la Petite Enfance offrira une palette d'activités propice à l'éveil corporel et sensoriel des enfants, encadrée par une équipe de professionnels.

Ecole Marie Mauron

De nouveaux atours sont prévus pour l’école maternelle Marie Mauron, dans le cadre de son regroupement avec l’école élémentaire Jean Giono : des bâtiments neufs ou rénovés permettront d'accueillir les jeunes Fosséens dans des conditions optimales.

Une Maison des Arts pour la musique et la danse

La Ville favorise la pratique d’activités culturelles et artistiques à destination de plus de 750 amateurs. Pour faire face au développement de ces pratiques, la commune va créer un équipement qui regroupera la danse et la musique dans un seul et même lieu. Une fois rénovée, parfaitement intégrée dans son environnement et adaptée aux pratiques artistiques, la Ferme du Mazet sera le lieu idéal pour accueillir la Maison des Arts.

 

 

 

Deux nouvelles bases nautiques

Aménagées dans le même esprit, chacune avec un ponton pour la mise à l’eau des embarcations, les bases nautiques de l’école de voile et du kayak vont embellir les rives de l’étang de l’Estomac. Au pied de la Saladelle, les kayakistes profiteront d’un bâtiment habillé de bois qui abritera les bateaux de secours, auquel s’adossera un atelier de réparation. L’espace de stockage des kayaks sera protégé par des bâches tendues. Au pied de l’école d'Arbaud, la base de voile comportera deux bâtiments : le premier, incluant un local de réparation, abritera les bateaux de secours ; le second sera composé d’une salle d'activités, de douches et sanitaires pour les enfants et les moniteurs.

 

Les Portes de la Mer

Ce programme immobilier d’envergure proposera plus d’une centaine de logements (maisons de ville et collectif), qui seront implantés sur le site de l’ancienne cartonnerie Voisin Pascal. Il intégrera aussi un foyer-restaurant pour les seniors.
Sur quatre hectares environ, les logements côtoieront un espace public structuré par un amphithéâtre de verdure. Cet aménagement mettra en valeur la chapelle Notre Dame de la Mer ainsi que le Pavillon de la cartonnerie, conservé pour témoigner du patrimoine industriel de la ville.

 

 

Projet « Le Domaine de Fanfarigoule »

Situé au nord de la commune, au niveau de l’échangeur d’entrée de ville de Lavalduc, ce terrain de 4,4 hectares a été identifié comme pouvant être ouvert à l’urbanisation dans le cadre du prochain Plan local d’urbanisme (PLU). Déjà entouré de terrains construits (Les Carabins et le Mazet II), ce projet permettra une continuité du bâti. A vocation résidentielle, ce quartier comportera 170 logements environ, parmi lesquels 40 seront des logements à vocation sociale : des maisons individuelles au Sud et à l’Ouest, sur des parcelles comprises entre 200 et 500 m², des maisons en bande au centre et des petits collectifs, de la taille d’une bastide , au Nord et à l’Est pour protéger le quartier du vent et des bruits des routes. Les collectifs ne s’élèveront pas plus haut que le R+2. Une attention particulière sera donnée aux espaces verts.

Projet de l'Estagnon

Pour aménager le site de l’ancien camping, qui est une propriété communale, la mairie a mandaté l’Épad Ouest Provence qui, en tant qu’aménageur, s’est attaché un cabinet d’architecte-urbaniste, AFC Architecture. L’objectif du projet consiste à construire un quartier qui respecte au mieux l’esprit « village de pêcheurs » de la rue Capitaine. Pour cela, le projet propose de respecter des hauteurs raisonnables, de marquer un recul des constructions en aménageant une nouvelle rue entre le site et la rue Capitaine, et d’aménager en cœur d’îlot une rue piétonne qui offrira aux enfants du quartier un espace public entièrement sécurisé. Le principe d’aménagement propose aussi de faciliter la vie des riverains, sans oublier ceux de la rue Capitaine, en offrant de nouvelles surfaces de stationnement. Ainsi, dans sa partie nord en direction du canal, le projet prévoit de mettre à la disposition de tous les habitants du quartier 70 places de parking public (et gratuites). Elles s’ajouteront à la cinquantaine d’emplacements de stationnements créés le long de la rue de l’Estagnon et de la rue nouvelle. Le programme prévoit de favoriser la construction d’une quarantaine de maisons individuelles, offrant un à deux logements et un jardinet. Pour s’intégrer dans le prolongement architectural de la rue Capitaine, chaque maison bénéficiera d’un traitement individuel pour le choix des matériaux, toitures et enduits de façade.

Pour en savoir plus sur le projet de l'Estagnon, cliquez ICI.

Retour en haut de la page

Réalisation Stratis