En obtenant les labels « Ville active et sportive » en 2018 ou plus récemment « Terre de jeux » en prévision des prochains Jeux olympiques et paralympiques de 2024, Fos-sur-Mer confirme sa politique sportive ambitieuse.


La Ville de Fos-sur-Mer a toujours défendu l’idée selon laquelle les activités physiques et sportives constituaient un élément important de l’éducation, de la culture, de l’intégration et de la vie sociale. Cette ligne de conduite a permis à la municipalité de réaliser d’importants investissements pour permettre aux Fosséens de disposer aujourd’hui d’installations de qualité et de développer une politique très volontariste en faveur de la pratique sportive à tous les niveaux et à tous les âges, avec également les interventions en milieu scolaire ou encore les compétitions de haut niveau. On compte aujourd’hui à Fos-sur-Mer une quarantaine d’associations sportives, représentants 5500 licenciés. Ils peuvent s’appuyer sur de nombreux équipements de qualité avec six terrains de football ou de rugby, cinq gymnases, deux bases nautiques, une salle de musculation, trois boulodromes dont un couvert, neuf courts de tennis dont deux couverts, un stand de tir à la carabine,  trois dojos, cinq plateaux multisports en accès libre et une piste d’athlétisme, sans oublier les arènes.


Cet engagement en faveur du sport a permis à Fos-sur-Mer de figurer parmi les communes ayant obtenu, au début de l’année 2020, le label Terre de Jeux 2024, permettant ainsi aux Fosséens d’être associés à l’événement exceptionnel que représente une olympiade en France. La ville fait d’ailleurs partie des centres de préparation officiels pour les JO de Paris. La commune est retenue pour trois disciplines : le basket, le badminton et le football. Les athlètes des délégations étrangères pourront s'y préparer dans les installations de la Halle des sports et du stade Parsemain. Il faudra attendre quelques mois avant de savoir si Fos-sur-Mer est retenue par une délégation.