34° aujourd’hui, 36 demain, 39 jeudi et même 41° vendredi : Météo-France promet à Fos-sur-Mer des maximales caniculaires ces jours-ci ! Pour autant, pas de déclenchement de la vigilance Orange en prévision, une décision qui émane le cas échéant des services de l’État, en l’occurrence de la préfecture. C’est que cette procédure obéit à des règles très précises : elle n’est activée que lorsque les températures dépassent un certain seuil pendant au moins trois jours et ne descendent pas sous un certain seuil pendant au moins trois nuits. « Plus il fait chaud le jour, plus on fatigue. Plus il fait chaud la nuit, moins on récupère », résume Météo-France. Là où cela se complique, c’est que les seuils en question diffèrent suivant les départements.

 

Des seuils plus élevés dans les Bouches-du-Rhône

Ainsi par exemple, Dans les Côtes-d'Armor, la vigilance Orange est de rigueur si le thermomètre dépasse durant trois jours 31° et s’il ne descend pas en dessous des 18° pendant au moins trois nuits. En Île-de-France, c’est également plus de 31° pendant trois jours, mais les Franciliens sont supposés plus endurants pour les températures nocturnes : elles doivent atteindre 21° trois nuits consécutives. Sans surprise, les seuils sont plus élevés dans les Bouches-du-Rhône, dont les habitants sont davantage habitués à de fortes chaleurs. Nous aurons en effet droit au déclenchement de la vigilance Orange si le mercure indique plus de 35° durant trois jours, sans descendre trois nuits sous 24°. Ce stade correspond au niveau 3 de l’alerte Canicule, le niveau 4, dit Mobilisation maximale, active la cellule interministérielle de crise en cas de canicule exceptionnelle, très intense et durable (vigilance Rouge).

 

 

 

 

Le Centre Communal d'Action Sociale - Services aux Aînés de Fos-sur-Mer propose un numéro unique 04 42 47 71 00

La municipalité de Fos-sur-Mer a mis en place un « plan d’urgence » afin de répondre aux situations de danger pour la santé publique. Ce plan d'urgence est destiné aux personnes âgées de plus de 60 ans isolées, aux personnes en situation de handicap et aux personnes dites « sensibles ». Pour bénéficier de ce service, composez un numéro d’appel unique : 04 42 47 71 00

Afin de faire face à une vague de chaleur importante, le service aux Aînés propose des visites effectuées par les agents sociaux de proximité. Ceci afin d’assurer une veille saisonnière.

Après 17h, en semaine et le week-end toute la journée, la Police municipale assure la continuité du service d’alerte, en collaboration avec les services de secours (pompiers 18, Samu 15 ou le 112 depuis un téléphone portable).

Le Centre communal d’action sociale recense des personnes âgées, souffrant de handicap ou en difficulté, via un registre nominatif. Pour les personnes inscrites sur ce registre, le service aux Aînés met à disposition des brumisateurs pour faire face aux fortes chaleurs (voir notre galerie de photos du haut de la page, reportage d’une distribution de brumisateur en présence de Nady Villecroze, élue déléguée à l’Action sociale et la Santé)De plus des visites régulières à votre domicile vous apportent soutien et réconfort.

Si vous voyez une personne victime d’un malaise ou d’un coup de chaleur, appelez immédiatement les secours en composant le 18 pour les pompiers, le 15 pour le Service d'aide médicale d'urgence (Samu) ou le 112 depuis un téléphone portable. Dans votre quartier, votre immeuble, votre rue, vous croisez certainement des personnes âgées, de santé fragile, qui se retrouvent isolées cet été. N’hésitez pas à nous les signaler en appelant le numéro unique : 04 42 47 71 00

Pour en savoir plus
Consultez Les bons réflexes : canicule et fortes chaleurs sur le site de la préfecture des Bouches-du-Rhône ; téléchargez notre brochure municipale Plan canicule.