Le Club cyclotouriste de Fos-sur-Mer organise sa grande manifestation annuelle, la Randonnée de l’Hauture, et donne rendez-vous à tous les amateurs le 30 avril, de 7h30 à 9h30 pour les inscriptions à la Maison de la mer. Il ne s’agit pas d’une compétition, incompatible avec le concept de cyclotourisme, mais d’une belle promenade à faire en famille. Trois circuits différents rendent en effet l’exercice accessible à tous : celui de 6 km se contente du tour de l’étang de l’Estomac ; un deuxième circuit, de 14 km, est plus spécifiquement destiné aux écoles de VTT des villes avoisinantes venues participer à la randonnée ; le dernier parcours, enfin est long de 26 km et passe par la colline, les salins, Saint-Blaise, où est prévu un ravitaillement, avant de revenir à Fos. « S’il fait beau, c’est magnifique !, s’enthousiasme le président du club, Claude Delamare. Les parcours ménagent des vues splendides sur l’Hauture, les salins, sur étangs de l’Engrenier et Lavalduc, c’est vraiment superbe. » Environ 200 participants sont attendus.

Que tout le monde se fasse plaisir

Fondé en 1980 par un certain René Morel, aujourd’hui président de l’Office fosséen de la mer – et président honoraire des cyclotouristes -, le club compte 19 licenciés, de 35 ans à plus de 70 ans, unis par l’amour du vélo et des belles promenades. « Dans cyclotourisme, il y a cyclo et il y a tourisme !, rappelle en souriant Claude Delamare. L’ambiance est avant tout à la convivialité, la camaraderie et l’entraide. Nous cultivons le plaisir de rouler, sans avoir la tête dans le guidon, pour en profiter au maximum. Nous nous arrêtons par exemple pour prendre des photos et nous nous attendons les uns les autres. Quand nous accueillons des nouveaux, nous adaptons notre rythme à ceux qui roulent le moins vite. Il faut que tout le monde se fasse plaisir et ne rentre pas épuisé. » Les joyeux promeneurs effectuent des sorties tous les week-ends, sur route ou en VTT, et leurs membres retraités, ainsi que ceux qui travaillent postés, pratiquent également en semaine. « Sur 2016, on a fait 30 000 km, mais certaines années, on n’en a fait plus… », précise le président. Grâce à la remorque sur laquelle peuvent être chargés dix vélos, le club se déplace aux quatre coins du département, voire plus loin, à la recherche des parcours les plus enchanteurs : la Côte bleue, le Luberon et même le canal du Midi au mois de juin. N’hésitez pas à les rejoindre !

 

Renseignements
http://club.quomodo.com/ccfm