C'est la 21e année que la ville de Fos-sur-Mer consacre une manifestation au handicap, durant une journée pendant 17 ans pour en arriver aujourd'hui à la 4e édition de la Semaine fosséenne du handicap. Personne ne se souvient exactement de quand date le premier tournoi handi-pétanque organisé dans ce cadre, à l'initiative de Georges Poussière, le président de la Boule des pins, en mémoire de son épouse qui finit ses jours en fauteuil, mais ce rendez-vous s'est imposé depuis plus de dix ans comme l'un des temps les plus forts de la manifestation. Pour preuve, une équipe de France 3 avait même fait le déplacement !

Cette année, le tournoi a réuni 90 participants venus de 12 institutions spécialisées situées dans les villes voisines ou parfois plus loin pour certaines, comme Marignane, Saint-Chamas ou Salin-de-Giraud. Avec les accompagnateurs et le public, la foule des grands jours était donc présente sur le boulodrome tout au long de la journée. Pour le déjeuner, un paella géante, préparée avec amour par les bénévoles de la Boule de pins, a régalé tout ce beau monde.

Ce moment de partage, de plaisir et d'amitié a culminé avec la cérémonie de remise des prix, par les élues municipales Christine Carton et Nady Villecroze - Nathalie D'Amélio-Ben Guerrach, déléguée au Handicap, étant souffrante. Chacun des participants est reparti avec une belle médaille autour du cou. Parmi eux, la rayonnante Marion, pour sa première participation, dont les magnifiques yeux bleus pleurent des larmes de joie : « On a gagné 13-7 ! Je suis très fière d'avoir gagné parce que c'est une revanche sur mon handicap. » La jeune femme souffre en effet d'une maladie génétique orpheline rare, qui touche 3000 personnes en France. « Je dédie cette médaille à toute l'équipe de l'association que j'ai créée à Martigues, Handicap for all, et à toutes les personnes qui me soutiennent. » Son émotion est au diapason du bonheur ressenti par tous les participants, dont de larges sourires éclairent les visages. Et alors que le minibus du Hameau du phare repart vers Salin-de-Giraud en klaxonnant joyeusement sur l'allée des Pins pour dire au revoir, chacun n'a qu'une idée en tête : vivement l'année prochaine ! « Celui qui diffère de moi, loin de me léser m'enrichit », conclut Nicolas Aimar, responsable du service Animation handicap au sein du CCAS, citant une phrase d'Antoine de Saint-Exupéry à propos de l'inclusion. 

Ne manquez pas toutes les photos de cette belle journée dans la galerie du haut de la page.