Deux-cents hectares entre le ciel et l'eau où s'ébattent des milliers d’oiseaux à perte de vue, appartenant à 180 espèces différentes : le salin de Fos est devenu une véritable réserve ornithologique ! Pour permettre au public d’encore mieux en profiter, la construction d’un observatoire d’environ 55 m2 a débuté, entièrement en bois pour ne pas jurer dans le paysage. L’équipement, qui devrait être achevé sous peu, sera en libre accès pour tous les publics – il est aménagé pour les personnes à mobilité réduite. Il servira en même temps aux visites commentées qu’organise régulièrement l’association Eau et vie pour l’environnement (Eve), aussi bien pour des scolaires que pour des groupes d’adultes. « Nous recevons de plus en plus de monde sur le site, se félicite Thierry Mosca, responsable de la gestion du salin pour Eve. Cet observatoire va permettre de voir sans être vu. Il y a des précautions à prendre pour garantir la tranquillité et la présence des oiseaux. L’endroit sera idéal pour les observer sans les déranger. » Cet équipement vient s’ajouter au sentier pédagogique d'environ 5 km déjà aménagé, jalonné de panneaux d’informations sur la faune et la flore.

chantier observatoire FOS1716 opt