C’est toujours un joli temps dans la vie scolaire que la cérémonie de clôture des Coups de pouce Clé. Ce moment où les jeunes élèves de CP, remplis de fierté à l’idée de montrer devant un public composé de parents, d’acteurs éducatifs et d’élus, comment ils maîtrisent la lecture au terme de cette première année d’apprentissage. René Raimondi, maire de Fos-sur-Mer, a reçu les 33 jeunes Fosséens des classes de CP de la commune, engagés dans ce dispositif, dans la salle du conseil municipal à l’Hôtel de ville, jeudi 8 juin 2017 à 17h. Chaque enfant s’est vu remettre un diplôme et deux livres en récompense de cet investissement au long cours. Sans oublier un goûter partagé pour célébrer leur réussite.

Rappelons-le, le dispositif Coup de Pouce Clé existe depuis 1996. Il s’inscrit dans une politique de lutte contre l’illettrisme et en faveur du développement des pratiques de la lecture et de l’écriture. Sept clubs Coup de Pouce Clé ont été en activité sur la commune de Fos-sur-Mer pour l’année scolaire 2016/2017 : 2 dans les écoles du Mazet et Gérachios, 1 dans les écoles Del Corso, d’Arbaud et Giono. Quatre soirs par semaine, de 16h à 17h30, cinq élèves se regroupent avec un animateur pour un temps toujours ludique, au cours duquel les apprentissages de la lecture et l’écriture sont abordés d’une manière différente que pendant le temps scolaire. L’idée est de mettre systématiquement l’enfant en situation de réussite, afin qu’il prenne confiance en lui et découvre le plaisir de lire.

Les animateurs des clubs ont tous une formation initiale de 4 heures rémunérées et dispensée par l’association Coup de Pouce partenaire de la réussite à l’école. Au cours de l’année, ils peuvent bénéficier d’une formation complémentaire de 8 heures conçue et adaptée. Trois réunions partenariales et trimestrielles entre animateurs, enseignants, pilote de la médiathèque et l’association Coup de Pouce permettent de mettre en place l’action, de la suivre, de la réguler et de l’évaluer dans un souci constant du respect de son cahier des charges et afin d’améliorer son efficacité. Ce dispositif partenarial et transversal permet ainsi la réussite de l’enfant et son entrée dans le monde magique de la lecture.