Les dieux de la météo étaient avec le Centre social fosséen hier après-midi : après une matinée nuageuse et pluvieuse, les éclaircies étaient au rendez-vous de la clôture du projet Tous en scène à la Maison de quartier du Mazet. Une cinquantaine d'adhérents, des petitous à ceux âgés de 11 à 13 ans - les « Passerelles » comme on les nomme, parce qu'ils se situent entre l'enfance et l'adolescence -, avait répondu présent pour ce moment festif. Au programme, sur le thème de la musique et de la poésie, plusieurs stands, ateliers et animations. Une scène ouverte tout d'abord, sur laquelle ont défilé les artistes en herbe : chanteurs et danseurs se sont succédé tout l'après-midi, accompagnés par la sono de SwagFM, avec en bonus la démonstration d'un joueur de xylophone ! Un studio photo réalisait à la demande des portraits en polaroïd avec des accessoires comme des chapeaux rigolos, et chacun pouvait repartir avec son cliché. Très couru également, le stand maquillage permettait aux volontaires de changer de tête. Un autre stand, baptisé Mon livret musical, proposait des coloriages et des jeux sur le thème de la musique, tandis que l'atelier Calligraphie était axé sur la confection de cartes-poèmes, en découpant des extraits de poésies pour les inclure sur la carte. Poésie encore avec le «Poématon » : branchés sur un ordinateurs, des casques diffusaient des poèmes de toutes sortes (anciens ou modernes, ainsi que des slams écrits par les Passerelles), enregistrés au préalable par les membres de l'équipe du centre social, mais aussi par les participants à l'atelier Alphabétisation et Français langue étrangère de la Maison de quartier. L'objectif était de montrer que la poésie était accessible à tous et destinée à tous. Au final, encore une belle après-midi pour le Centre social fosséen.