Le maire René Raimondi propose que Fos soit ville pilote.

Le maire de Fos-sur-Mer, René Raimondi, a présenté officiellement la candidature de la ville de Fos-sur-Mer en qualité de ville-pilote, dès la rentrée scolaire 2017-2018, pour la réorganisation de la semaine scolaire sur quatre jours, avec des matinées de cours de 8h30 à 12h, le mercredi constituant un temps de respiration pour les enfants.

Cette candidature fosséenne répond aux annonces faites par le Président Emmanuel Macron et relayées par le nouveau ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, qui ont ouvert  la possibilité aux maires de revoir l'organisation du temps scolaire dans le 1er degré.

Le maire de Fos-sur-Mer ne peut que se féliciter de constater que la position qui avait été tenue à Fos-sur-Mer et le travail mené depuis trois ans, en concertation avec les parents d'élèves et les enseignants, soient enfin reconnus comme cohérents.

En effet, à la rentrée 2014, la Ville s'était opposée à la mise en place forcée des rythmes scolaires par le décret Peillon de 2013. La ville de Fos ayant depuis longtemps mis en place une organisation périscolaire efficace et pertinente avec, dans chaque groupe scolaire, une directrice de CLSH, ainsi que des partenariats avec les clubs sportifs. L'école le mercredi matin venait déconstruire tout ce maillage pédagogique en faisant disparaître le temps de respiration de milieu de semaine.

Depuis, la municipalité a mené un travail de réflexions pour faire émerger la prise en compte des besoins des jeunes fosséens, par le biais de la chronobiologiste Claire Leconte. De ces rencontres sont unanimement ressortis quelques principes de base, selon lesquels les enfants sont en meilleure disposition d'apprentissage le matin et qu'ils ont besoin d'un temps de respiration en milieu de semaine.

Pour aller plus loin dans la démarche, René Raimondi a décidé de poursuivre les réflexions sur les rythmes de l'enfant au niveau de la globalité de l'année scolaire. L'objectif consiste à privilégier une journée d'enseignement écourtée, plus favorable aux apprentissages, en réduisant la durée des vacances scolaires.

Ainsi, le projet éducatif fosséen s'inscrit pleinement dans l'objectif de réussite scolaire de nos enfants, en améliorant aussi leur bien-être au quotidien.