Aujourd’hui les réseaux sociaux font partie intégrante de notre quotidien et représentent un moyen pour communiquer entre nous, dans une période où la distanciation physique est la règle. Dès l’annonce du deuxième confinement, la page Facebook de la ville de Fos-sur-Mer enregistrait, par exemple,  une forte hausse, plus de 40%, de sa fréquentation. Les publications vous permettent de suivre, en temps réel, la déclinaison locale des mesures liées aux restrictions sanitaires ou encore de se tenir informer des actualités de la commune, tout en gardant l’objectif de partager des moments ensemble. Ainsi, la ville de Fos-sur-Mer a lancé l’opération #Fosseencreatif sur Facebook, Instagram ou encore Youtube, pour permettre aux habitants de s’exprimer sur la page Facebook de la ville avec un seul but : envoyer des ondes positives en publiant des photos, vidéos, peintures ou encore des textes. Encore une fois, les Fosséens ont prouvé qu’ils avaient du talent et de la ressource et vous avez été très nombreux à y participer, preuve qu’il n’est pas question de se laisser gagner par la morosité. L’opération se poursuit en décembre, alors n’hésitez plus !

 

Des seniors connectés

Malheureusement l’annonce du deuxième confinement signifiait, une nouvelle fois, la fermeture du foyer la Farigoule et notamment de son restaurant le Pistou privant ainsi nos seniors des activités et de précieux moments de partage et de convivialité. Pour rompre avec cet isolement, le service aux Aînés de la ville de Fos-sur-Mer a décidé de créer un groupe Facebook réservé aux seniors fosséens. L’équipe d’animation peut ainsi garder le contact et proposer des animations comme des cours de gym sur chaise, de stretching ou encore de danse. Des jeux sont aussi régulièrement organisés avec des lots à gagner. Depuis sa création, nos seniors 2.0 sont ainsi de plus en plus nombreux à s’inscrire, à échanger en ligne et participer aux différents ateliers.

 

Les associations s’adaptent

 

Depuis le début de la crise sanitaire, les associations doivent s’adapter en permanence pour poursuivre leur activité. Dès le 13 novembre, la Maison pour tous proposait, par exemple, à ses adhérents de participer à des ateliers diffusés sur sa page Facebook (@MaisonPourTousFos) : « Malgré l'arrêt des cours, la Maison pour tous vous propose, avec l'aide de ses animateurs, par divers moyens, et sur divers formats, de continuer les cours à raison d’une à deux fois par semaine pour chacun d'entre eux». Depuis, entre les cours de sport, de yoga ou encore les conseils d’une sophrologue s’enchaînent, permettant ainsi aux adhérents de poursuivre un peu, malgré les circonstances, une activité. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses associations se sont d’ailleurs lancés dans l’organisation de défis ou de challenges. En football, l’Etoile sportive fosséenne lançait, sur sa page Facebook, différents concours où il était par exemple proposer aux enfants de se filmer en train de réaliser des jongles. Quant au Rugby club Ouest Provence Istres-Fos, il organise un défi différent tous les dimanches en proposant aux joueurs de renvoyer ensuite une vidéo.

Ces belles initiatives prouvent la volonté de chacun de garder le contact et ainsi de continuer à vivre tous ensemble….. Même à distance !