Soutenant l'opération "Pas d'école le mercredi" menée depuis la rentrée par les parents d'élèves élus, René Raimondi, maire de Fos-sur-Mer, a décidé de ne pas assurer de ramassage scolaire le mercredi 10 septembre.

Le préfet vient de décréter l'ordre de réquisition des bus scolaires auprès de la société SMGETU, qui en a aussitôt informé le maire.

Proposé aux 1 731 élèves fosséens, le service de bus scolaires n'est utilisé que par 220 enfants, dont une majorité est concentrée sur un seul groupe scolaire de la ville.

"Ce coup de force des services préfectoraux est effarant, a réagi René Raimondi. La démarche du préfet n'est pas cohérente avec l'évolution de la situation, qui entrait pourtant dans une phase d'apaisement depuis l'ouverture de discussions sur le projet que nous avons déposé auprès de la ministre de l’Education, Najat Vallaud-Belkacem".

Alors que le maire faisait son possible pour sortir de cette situation par le haut, il estime aujourd'hui que cette preuve de durcissement venue des services de l'Etat laisse planer de gros doutes sur la suite des événements. 

banderole opt