« Pas d’école le mercredi, non à la réforme ! » En ce premier mercredi où s’applique la réforme des rythmes scolaires, près de 90% des parents d’élèves de Fos-sur-Mer ont suivi la consigne de leurs représentants élus, soutenus par le maire de la ville, René Raimondi. Seuls 141 élèves étaient en effet présents en classe ce matin sur les 1700 petits Fosséens scolarisés de la maternelle au CM2.

La mobilisation de ce matin a montré avec éclat que les parents d’élèves de Fos-sur-Mer refusent de mettre leurs enfants à l’école le mercredi car ils ont besoin de cette coupure.

« En tant qu’élu de proximité, je me dois d’être à l’écoute de ma population, explique René Raimondi. L'application de la réforme a pour effet de nous tirer vers le bas. Si l'on s'en tient au décret, l'activité périscolaire se trouve extrêmement réduite par rapport à ce que nous avons mis en place depuis plus de 15 ans à Fos-sur-Mer. Nous organisons des activités périscolaires (sportives, culturelles, artistiques et autres) au sein même de nos écoles, dans une proportion bien supérieure à ce que préconise le décret.  Depuis plus de vingt ans, nos enfants bénéficient le mercredi, à leur rythme, d'un accès à un volume d'activités associatives et municipales conséquent, qui constitue un maillage éducatif connu et reconnu. Cela va servir de base aux discussions que je vais entamer avec le ministère. » 

itv maire opt

René Raimondi répond ici aux questions des  chaînes télé : TF1, France 2, France 3, I-Télé, LCM, après être intervenu en direct sur France Bleu. Hier au même endroit, il répondait déjà en direct à BFM TV.