Pays

LITUANIE

Capitale

Vilnius

Nombre d’hab

2,79 millions

Monnaie

Euro

Langue

Lituanien

Monument principal

Château de Trakai

Gastronomie

Saltirbarsciai : soupe rose

Sport National

Basket Ball

 

Après ce long mois en Pologne, voilà que j'étais finalement arrivé dans la dernière ligne droite de mon voyage en Europe, les pays baltes !

[Alors, on doit te faire un aveu, nous on a un peu de mal à dire qui est qui. Les pays baltes, c'est très bien, ça simplifie.]

Entré en Lituanie le 20 Septembre, j'avais jusqu'au 16 Octobre pour pénétrer sur le territoire russe. Étant donné la faible superficie de ces pays la distance ne serait à priori pas un problème mais j'allais peut-être devoir abréger certaines visites...

Mais je n'en étais pas encore là et c'est donc par la Lituanie que je commençais !

Avec ce nouveau pays je franchissais encore un nouveau palier dans la quiétude et trouver des endroits où camper n'avait jamais été aussi simple. Alors que jusqu'à présent je faisais de mon mieux pour trouver des endroits à l'abri des regards, ici je pouvais faire moins attention à cela. J'ai même pu profiter d'un peu d'hospitalité alors que, m'installant sur un banc à l'extérieur d'une église, le Père en charge de celle-ci me proposa de dormir dans une dépendance !

En revanche c'est aussi dans ce pays où j'ai roulé sur les plus mauvaises routes (en Europe du moins). Sable, tôle ondulée, nids de poule... Mon rythme de croisière était sérieusement affecté par ces mauvaises conditions. Il m'est même arrivé de renoncer à prendre une route pour suivre un chemin plus long mais qui durerait moins longtemps en définitive ! De plus, à mesure que l'Automne avançait le mauvais temps se mettait également de plus en plus en travers de mon chemin.

[DE LA FOLIE, ON TE LE DIT DEPUIS QUE TU ES PARTI, C'EST DE LA FOLIE CE VOYAGE !]

Malgré tout ça les villes défilaient et même si je ne faisais pas autant de belles rencontres qu'en Pologne j'appréciais tout de même grandement de découvrir ce pays et son histoire. L'occasion aussi d'admirer le travail sur la spécialité des pays baltes, l'ambre !

Les différentes villes défilaient (Trakai, Vilnius, Kaunas, Šiauliai) et en un peu moins de deux semaines je me retrouvais à la frontière Lettone. Il est à noter que c'est aussi durant ce laps de temps que mon vélo rencontra sa première difficulté technique que je ne pouvais régler par moi-même. 

À venir : Ep 10. Celui qui ne passe pas beaucoup de temps en Lettonie.