Le groupe chinois Quechen, numéro 3 mondial de la fabrication de silice à haute dispersion, utilisée pour la confection de « pneus verts », va investir 105 millions d’euros dans la construction d’une usine à Fos-sur-Mer – auxquels s’ajoutent des aides de l’État, de la Région et de la Métropole.

Cette usine de production de silice, d'une capacité de 90 000 tonnes, créera 130 emplois. Elle s’implantera en 2021 sur un terrain de 12 hectares de la plate-forme Piicto, fer de lance de l’économie circulaire dans la Zone industrialo-circulaire.

En recevant en mairie Messieurs Zhu et Cui le 19 octobre, René Raimondi a rappelé tout son soutien au projet, accordé dès le début, fin 2015, et insisté sur « la responsabilité de tous dans la préservation de l'environnement et la santé publique », ajoutant qu'il serait « inflexible » sur ce point.

Les industriels chinois lui ont en retour fait part de leur « totale implication dans cette question » et de leur « démarche inscrite dans la transition écologique », précisant que leurs process ne sont pas chimiques et que le site ne sera pas classé à risque. Début 2019, le dossier sera construit en toute transparence avec le maire et les services de la Ville.