Un parfum des Jeux Olympiques Paris 2024, dont Fos-sur-Mer est partenaire en tant que Terre de jeux et Centre de préparation aux Jeux, flottait ce matin à la Maison des enfants, avec la venue de la tournée organisée par le comité départemental olympique, baptisée Provence, terre de sports. Les enfants présents ont ainsi pu participer à trois ateliers distincts.

À l'extérieur, plusieurs tables de tennis de table invitaient à des jeux ludiques où il s'agissait de viser des anneaux, faire passer la balle au-dessus d'une barre placée plus haute que le filet ou effectuer un slalom autour de plots avec la raquette à la main, une balle posée dessus, sans la faire tomber.

À l'intérieur du bâtiment, une première salle abritait l'initiation à la boccia, forme paralympique de la pétanque, avec la présence pour la première fois de l'équipe de France aux Jeux de Tokyo : les enfants étaient assis sur des fauteuils roulants et devaient envoyer leur balle, bleue ou rouge suivant leur équipe - la boccia se joue avec des balles, non des boules de métal - au plus proche de la balle blanche, représentant le cochonnet, à l'aide d'une rampe orientable verticalement et horizontalement, afin de doser au mieux la direction et la distance du jet. D'autres enfants avaient chaussé des lunettes cachant la vue de l'un des yeux, pour simuler l'état de malvoyance. Si chacun connaît la pétanque, sport roi dans notre région, peu avaient eu vent de l'existence de la boccia : cet atelier s'inscrit dans une volonté de sensibilisation des enfants au handi-sport.

Une autre salle enfin était dédiée à la réalité virtuelle : un casque sur les yeux, les enfants ont pu s'essayer à l'escalade, au VTT, à la voile et au tir à l'arc sans bouger de leur siège !

Accompagné de Christian Pantoustier, son adjoint au Sport, le maire, Jean Hetsch, est venu saluer les éducateurs sportifs, les animateurs de la Ville et les enfants, et s'est même essayé à quelques activités.