« Prendre la parole en public, ça s'apprend, ce n'est pas inné », explique Éric Noailles, l'animateur de l'atelier, cadre en Ressources humaines retraité de la fonction publique. Quatre lycéens et une collégienne de la Maison des jeunes ont ainsi participé toute la semaine dernière à un stage visant à optimiser leur expression orale en public. « Mon objectif est d'être à l'aise pour présenter quelque chose devant des gens, et d'être à l'aise quand j'improvise », explique Dylan. « Je voudrais améliorer mon éloquence », complète Salma. Concrètement, ce stage leur permettra d'être plus performants en plusieurs circonstances immanquablement appelées à jalonner leur parcours futur : « les oraux, les concours, les entretiens d'embauche », énumèrent les jeunes.

Philo, théâtre et sport en renfort

« Nous les faisons travailler sur le sujet de leur choix, précise Éric Noailles. Nous leur apportons la méthodologie, les outils qui permettent de construire un questionnement, d'élaborer une carte mentale... » Aussi appelé carte heuristique ou cognitive, ce schéma représente visuellement le cheminement associatif de la pensée, par arborescence autour d'une idée centrale. « À partir du thème qu'ils ont choisi, nous leur faisons préparer un diaporama et terminer la semaine par une présentation publique, poursuit le formateur. Il s'agit aussi d'apprendre à gérer ses émotions et son stress. » Outre cette présentation qui est la finalité du stage, trois activités sont au programme : un atelier Philo - « pour apprendre à argumenter, exprimer ses idées tout en respectant celles des autres » -, des séances sportives (notamment de la boxe avec le coach Séni Cissé) et un atelier Théâtre, avec le concours d'une comédienne, pour mieux placer sa voix, sa respiration, apprendre à faire passer des émotions... Et tous les midis, le repas préparé par la Cuisine centrale de la Ville est pris en commun par les stagiaires et les animateurs.

Des progrès au quotidien

Bilan de la semaine ? « J'ai été bluffé par leur capacité à s'adapter, à communiquer, à réfléchir sur des sujets, à faire des recherches... On a vu des progrès au quotidien, bravo ! », les félicite Éric Noailles, qui anime le même atelier avec la Maison pour tous, à l'année, pour un public adulte. Parce que savoir prendre la parole en public, ça sert à tous les âges ! En témoigne Sophie, animatrice du service Jeunesse qui encadrait les cinq participants : « Moi-même, j'ai appris des choses pendant ce stage que je vais pouvoir mettre à profit dans mon activité, avec les groupes de jeunes mais aussi par exemple avec ma hiérarchie. »

Renseignements : 04 42 47 71 66/40