« Nous sommes là pour travailler à la réussite de nos enfants » : en recevant à l'Hôtel de ville les représentants élus des parents d'élèves, comme chaque année à la même période, le maire a fait le constat d'une impressionnante montée en puissance des moyens mis en œuvre pour permettre aux écoliers fosséens de vivre leur scolarité dans les meilleures conditions. « Aujourd'hui, nous accueillons les enfants de 7h30 à 18h, a-t-il rappelé. Depuis la rentrée, ils sont 469 inscrits à l'accueil du matin. Lorsque nous avions créé cet accueil, nous avions commencé avec 17 élèves ! Et nous avons 1236 inscrits à l'accueil de 16h à 17h30. Quant à la pause méridienne, sur 1860 élèves des écoles fosséennes, 1571 mangent à la cantine ! »

René Raimondi insiste également sur le « budget conséquent » que représente pour la collectivité la réforme des rythmes scolaires : « Nous avons professionnalisé nos animateurs ; depuis quelques mois, nous en avons titularisé un certain nombre et nous poursuivons cet effort pour compter, très bientôt, 25 nouveaux animateurs titulaires, sur un effectif global de 80, tous diplômés. »

La municipalité investit beaucoup également dans l'équipement des écoles en matériel numérique. « Depuis la rentrée, deux classes de chaque école élémentaire de la ville disposent d'un Tableau numérique interactif, rappelle le maire. Les enseignants nous disent que ces TNI permettent de diminuer le décrochage dans l'apprentissage de la lecture. C'est dans les premières années que se dessine l'avenir de nos enfants… Alors nous avons pris la décision, comme nous sommes en pleine période budgétaire, d'équiper à la rentrée prochaine toutes les classes des cinq écoles élémentaires de la ville en TNI. » Le maire annonce aussi que les tablettes munies d'un clavier dont disposent désormais tous les élèves de CM2, dans le cadre de l'opération « Ordina Fos », feront l'objet d'une évaluation pour éventuellement concerner dans le futur également les écoliers de CM1.

René Raimondi fait enfin le point sur les importants travaux à venir. « Dans l'année 2017, les travaux des nouvelles bases de canoë, voile et kayak vont commencer, se félicite-t-il. Concernant la maternelle Marie-Mauron, le projet prévoit la déconstruction de l'établissement pour le reconstruire sur le côté sud de l'école Jean-Giono. Ainsi, nous aurons enfin le groupe scolaire entier du même côté, avec un vrai parking en face. Mais ces travaux mettront au moins trois ans. » Ultime annonce du maire, toutes les écoles seront sous peu couvertes par le système de vidéo-surveillance.

Pour conclure, le maire a remercié les parents d'élèves de leur engagement - « parfois ingrat » –, en promettant que sa porte leur sera toujours toujours ouverte. Avec cette précision : « Ne me demandez pas par contre de mettre en place quoi que ce soit sur un seul groupe scolaire, voire parfois sur un demi groupe, maternelle ou primaire. Je tiens à ce que tous les enfants de Fos aient accès à tout de la même façon. Si l'on crée quelque chose, ce doit être sur toute la ville. » Somme toute, un rappel républicain du principe de l'égalité.