Jusqu’au 16 septembre 2018, vous aurez le plaisir de plonger au cœur de l’Hauture, dans ces souterrains qui régalent l’imaginaire et les souvenirs des Fosséens, pour vous laisser inspirer par un conte onirique sur les fonds marins et ces hommes, qui depuis la nuit des temps, cherchent à en percer les mystères.

Dominik Barbier et Anne Van Den Steen proposent une balade insolite, dans les entrailles du rocher, pour mieux plonger dans les profondeurs marines. Des projections vidéo sur les murs des souterrains, des chants envoûtants de sirènes, un sable pailleté pour mieux guider le visiteur… Tout concourt à modifier notre perception pour nous laisser emporter dans un imaginaire partagé autour de l’archéologie sous-marine.

C’est avec grand plaisir que René Raimondi, le maire de Fos-sur-Mer, a invité le public à découvrir cette exposition immersive, unique, jeudi 12 juillet, lors de son vernissage : « Ce qui nous réunit aujourd’hui est un objet atypique,  a-t-il confié, et vous savez que j’aime particulièrement tout ce qui sort des sentiers battus, ce qui déborde le cadre, ce qui ne se fait et ne se voit nulle part ailleurs ». La genèse du projet a été expliquée : « De quoi sommes-nous partis ? De fossae marianae ou fossis marianis, du port antique de Fos, point central du monde romain. La fameuse carte de Peutinger, celle-là même que nous évoquons si souvent, signale Fos selon un symbole dont seul Ostie peut également se prévaloir. Laissez-moi penser que Fos était alors l’égale de Rome ! C’est ce patrimoine cher aux Fosséens que je souhaitais absolument valoriser ». Temps fort d’un Bel Été 2018, culturel et festif, comme l'a rappelé le maire, cette exposition n’est qu’un point d’ancrage dans le paysage fosséen : « J’ai souhaité aller plus loin encore et faire de cette antiquité rêvée le décor de notre été à Fos.  Là aussi, la modernité et la singularité du langage des artistes ont été déterminants. Vous avez suivi les travaux de Denis Nayrac en ville, vous avez également découvert ceux de Pierre Bendine-Boucar et Julien Ferrato. Entre l’amphore d’acier située près de l’Office de Tourisme, et l’installation de bouées déguisées en amphores aux 3 entrées de ville, sur l’allée des Pins et ici, vous trouverez d’autres interprétations de ce passé antique ». De quoi profiter pleinement des trésors de Fos-sur-Mer et s’offrir des découvertes uniques.