En septembre 2016, la municipalité de Fos-sur-Mer a placé la rentrée scolaire sous le signe du numérique. Premier élément du dispositif mis en place, des Tableaux numériques interactifs (TNI) ont été installés dans deux classes de chacun des cinq groupes scolaires de la ville. L'expérience s'étant avérée concluante, le maire a annoncé en décembre dernier une généralisation de cet équipement : « Les enseignants nous disent que ces TNI permettent de diminuer le décrochage dans l'apprentissage de la lecture. C'est dans les premières années que se dessine l'avenir de nos enfants… Alors nous avons pris la décision d'équiper à la rentrée prochaine toutes les classes des cinq écoles élémentaires de la ville en TNI. »

Deuxième volet de cette politique en faveur de l'utilisation des nouvelles technologies dans l'enseignement, l'opération Ordina Fos : les 230 élèves de CM2 de toutes les écoles de la ville ont reçu chacun une tablette numérique connectée et interactive, équipée d’un clavier et d'un écran tactile (hybride), destinée uniquement à un usage en classe. Suivant les groupes scolaires, des problèmes liés à une défaillance du wi-fi ou aux délais des marchés publics ont retardé l'utilisation effective des tablettes durant les cours par les enseignants. Quoiqu'il en soit, chaque enfant se voit offrir la tablette en fin d'année scolaire : ce moment est arrivé hier soir pour les élèves de l'école Jean-Giono, premiers à en bénéficier. Une distribution semblable se déroulera dans les jours qui viennent pour les autres écoles de la ville. Auparavant, les élèves sur le point d'intégrer le collège se voyaient offrir un dictionnaire franco-anglais : il est à présent téléchargé sur la tablette.

Cette mesure en faveur des CM2 avait pour but de compenser le désengagement du Conseil départemental qui a mis fin au programme « Ordina13 ». « La disparition de ce dispositif nous a mis le pied à l'étrier », explique le maire, René Raimondi. Grâce à la mise en place de ce projet ambitieux, la ville de Fos-sur-Mer entend réduire la fracture numérique sur son territoire et développer les nouvelles formes d’apprentissage que permet le numérique. Un beau cadeau dans tous les cas pour les écoliers fosséens, comme le souligne le petit Mathis Gellez : « À la maison, je n'ai pas de PC ni de téléphone, confie-t-il. Je suis très content que la mairie nous donne cette tablette. »

Le budget global de la rentrée numérique 2016 a atteint pour la commune 183 000 €, dont 90 000 € pour les tablettes. « C’est un investissement qui va perdurer dans le temps », note le maire. Et même augmenter, avec l'équipement de toutes les classes des écoles élémentaires en TNI pour la rentrée prochaine. La Municipalité s'engage ainsi afin d'offrir toutes les chances de succès scolaires aux jeunes Fosséens.