Réunis au sein du Collectif du golfe de Fos à l'étang de Berre, regroupant environ 1500 personnes de Martigues à Port-de-Bouc en passant par Port-Saint-Louis-du-Rhône et bien sûr Fos-sur-Mer, les pêcheurs restent toujours mobilisés contre une réglementation, datant de l'été 2020, qui restreint fortement la pêche de loisir dans le golfe de Fos. Ce matin, samedi 12 juin à 8h30, les pêcheurs fosséens, accompagnés par le maire de Fos-sur-Mer et des élus fosséens, ont donc pris la mer pour rejoindre d'autres plaisanciers devant la passe de Port-de-Bouc.

Sur place, ce nouvel appel à la mobilisation a été entendu et les pêcheurs étaient nombreux à s'être rassemblés sur place. La publication, pendant l'été 2020, de cette réglementation, portant sur les périodes de pêches, l'extension des zones interdites, le respect des espèces protégées ou encore la taille des prises ne passent toujours pas et les arguments avancés, navigation en toute sécurité, lutte contre le braconnage et les incivilités ou encore la préservation des espèces ne tiennent pas.Les pêcheurs mettent en avant une activité de loisir, souvent une belle occasion de passer de bons moments ensemble, avec des quantités de poissons pêchés tout à fait raisonnables en précisant que s'il faut bien combattre les actes de braconnages ou d'incivilités, il ne s'agit pas de pénaliser l'ensemble des passionnés qui respectent la réglementation sur les zones interdites à la pêche, la taille ou encore la quantité de poissons pêchés.

Après de nombreux rassemblements et manifestations, le dossier semble un peu avancer aujourd'hui. Le 15 juin, une première réunion est prévue à Port-de-Bouc avec un responsable du GPMM, le Grand port maritime de Marseille, avant un autre rendez-vous en sous-préfecture. Initialement programmé le 17 juin, il aura lieu finalement le 1er juillet en présence de responsable de la Prud'hommie de Martigues, de membres du collectif de pêcheurs, le GPMM et des élus locaux.