En septembre dernier, près d’une centaine de personnes ont participé à une nouvelle opération de Collecte en mer. Cette grande mobilisation pour nettoyer les plages, les digues ou encore le port vient malheureusement prouver que les incivilités sont une triste réalité. Ce jour-là, pas moins de deux camions bennes ont été remplis de déchets en tout genre. Un sujet pris à bras le corps par la Ville avec notamment une nouvelle campagne d’information lancée en octobre dernier. Elle visait à sensibiliser la population dans de nombreux domaines comme les nuisances sonores, les déjections canines, la vitesse excessive. Elle concernait également les dépôts sauvages.  Un cheval de bataille mené depuis longtemps par la ville. Stanley Cardon, directeur adjoint au service du Cadre de vie, précise que : « Entre la déchetterie ouverte 7 jours sur 7, le ramassage des encombrants et des déchets verts, il n’y a vraiment aucune raison pour se retrouver avec des dépôts sauvages en ville. » La police municipale n’hésite d’ailleurs pas à verbaliser les contrevenants comme cela a pu être parfois le cas. Il y a quelques semaines, grâce aux caméras qui scrutent la ville, les forces de l’ordre ont pu interpeller, en flagrant délit, les occupants d’un véhicule équipé d’une remorque en train d’en vider le contenu, composé de meubles divers et autres déchets sur le trottoir à l'entrée du parking des arènes. Les contrevenants ont dû remettre les objets dont ils comptaient se débarrasser dans la remorque et sont repartis avec, non sans avoir récolté un procès-verbal.

 

Dissuader et prévenir


Outre les campagnes de sensibilisation menées par la ville, les rencontres directement sur le terrain des médiateurs du Centre social fosséen ou encore la réactivité des services municipaux pour nettoyer, entretenir et préserver notre cadre de vie,  la Police municipale joue également un rôle très important dans la lutte contre les incivilités. Naguib Mehadji, son directeur rappelle que : « Notre objectif est d’être présent le plus possible sur le terrain pour dissuader et prévenir tous mauvais comportements et ainsi éviter tout passage à l’acte. Il faut rappeler que pour verbaliser les contrevenants, nous devons absolument constater l’infraction sur le champ, d’où l’intérêt de nous signaler par exemple les nuisances sonores ou les dépôts sauvages en temps réels. » Parmi les outils de lutte contre certains mauvais comportement, le système de vidéo-verbalisation dans certains secteurs de la ville permet de lutter contre les véhicules  gênants. La prise d’un arrêté municipal pour interdire le stationnement la nuit entre 22h et 6h du matin, sur certains parkings, permet d’empêcher les regroupements de voitures et ainsi les éventuelles nuisances sonores. Plus largement d’ailleurs la lutte contre les incivilités concernent aussi  la vitesse excessive des automobilistes ou encore la réduction du nombre de voitures épaves. Chaque année ce sont ainsi 200 véhicules qui sont localisées par la Police Municipale dont 70 finissent à la fourrière.

 

Déjections canines : l’affaire est dans le sac

Après cette large campagne de sensibilisation pour lutter contre les incivilités, en octobre dernier, la municipalité s’adresse aujourd’hui plus particulièrement aux propriétaires de chiens afin de les inciter à ramasser les déjections canines. Sonia Bouchoul, conseillère municipale  déléguée à la Prévention des incivilités précise : « Avec les décharges sauvages, les déjections canines sont l’un des premiers désagréments pour le cadre de vie de la population. De nombreux habitants nous interpellent régulièrement sur ce sujet et même si la Ville mobilise d’importants moyens humains et matériels pour assurer la propreté de notre commune, la lutte contre toutes ces mauvaises habitudes est une question de bien-vivre ensemble où nous avons tous un rôle à jouer. » Ainsi, de nouveaux panneaux pour sensibiliser les propriétaires ont été installés près des bornes équipées de sacs pour ramasser les déjections canines, sur le port, dans le centre ancien ou encore dans le quartier du Mazet. De nouveaux panneaux et bornes équipées de sacs devraient bientôt fleurir dans d’autres secteurs de la commune. Sous le slogan, L’affaire est dans le sac, J’aime ma ville, je la respecte, cette nouvelle signalétique rappelle également que cette incivilité peut coûter 68 euros d’amende.

 

 Le saviez-vous ?

Près d’une centaine d’agents municipaux sont mobilisés, au quotidien, pour assurer la propreté et l’entretien de notre commune. Dans le détail, 51 agents sont dédiés à l’entretien des espaces verts, 14 pour la voirie / signalisation et 31 pour la propreté des rues. L’une des priorités du service cadre de vie est d’être le plus réactif possible. Ainsi chaque matin, une première tournée d’agents dans les quartiers permet de faire un état des lieux des dégradations ou incivilités. Les travaux sont ensuite réalisés, selon les priorités, dans la journée ou dans la semaine.

 

Informations pratiques: cliquez ici

 

 

 

 

Mobilisation générale contre les incivilités