Clin d'œil de la programmation 2019 des Mercredis du rire, comme Caroline Vigneaux, qui a ouvert la saison à la Villa des Pins le 3 juillet, l'humoriste à l'affiche le 21 août est lui aussi un ancien du barreau ayant troqué la robe noire pour une carrière de comique. Mathieu Madenian est en effet titulaire d'un Diplôme d'études approfondies en sciences criminelles et d'un Diplôme d'études supérieures spécialisées en psychiatrie criminelle et il a exercé en tant qu'avocat spécialisé en criminologie jusqu'à l'âge de 25 ans, où l'appel du rire fut le plus fort. S'ensuit la traditionnelle « montée à Paris » et des débuts prometteurs (le Jamel Comedy Club puis Vivement dimanche prochain avec Michel Drucker, Le Grand journal de Canal +...). Madenian explose véritablement avec son premier seul-en-scène, baptisé en toute simplicité One Man Show, qui rassemblera en cinq ans 230 000 spectateurs dans toute la France.

Un joyeux jeu de massacre

En état d'urgence est son deuxième spectacle. Il est toujours question de stand-up - l'artiste n'interprète pas des personnages dans des sketchs mais s'adresse directement au public - et le Catalan s'adonne joyeusement à un jeu de massacre auquel aucun tabou ne résiste : les enfants, les politiques, les handicapés... Il y en a pour tout le monde ! Avec son débit-mitraillette, son accent chantant et toute sa gouaille, Mathieu Madenian saura vous entraîner dans son univers, où l'émotion vient soudain vous cueillir par surprise, lorsqu'il est question de Charlie Hebdo, journal pour lequel il tenait une chronique. Il aurait dû être présent à la fameuse conférence de rédaction durant laquelle toute l'équipe a été exécutée froidement. Un empêchement de dernière minute lui aura permis d'y échapper. Tant mieux pour lui... et pour nous !

Le 21 août à 21h30, place des Producteurs, entrée libre.