Bafa web

 Du 19 au 26 avril, une soixantaine de jeunes Fosséens ont participé à un stage Brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur (Bafa) théorique (« base ») et d'approfondissement, organisé par le service Jeunesse en partenariat avec l'organisme de formation CPCV. Ce diplôme est destiné à permettre l'encadrement d'enfants et d'adolescents en accueils collectifs de mineurs et une partie des stagiaires travailleront dès cet été dans les structures fosséennes. « Nous avons besoin de plus en plus d’animateurs formés, explique Mustapha Nadji, le directeur de l’Éducation de la Ville. Voilà pourquoi nous les incitons fortement à passer leur Bafa, en finançant une grande partie du stage. » Au lieu de 400 à 500 €, en comptant la participation municipale, les subventions de la Caisse d’allocations familiales et du Conseil général, les familles n’ont eu ainsi à débourser que 50 à 100 € pour le Bafa « base ». Au programme du stage, des « laboratoires d’expériences » où chacun confronte son vécu à celui des autres, l’initiation à l’animation de jeux manuels, de séances de sports collectifs, à l’encadrement d’activités artistiques, la mise sur pied de spectacles… « À la fin de chaque animation, nous avons fait le bilan des choses à conserver et de celles à corriger, rapporte Damien, 22 ans. Nous avons aussi eu un premier contact avec les enfants au centre aéré. Quand on voit le sourire d’un enfant content du moment qu’il a passé avec nous, c’est ça notre récompense. » Charlotte, 18 ans, est bien de son avis : « Ma motivation première, c’est le contact avec les enfants. Et depuis mon plus jeune âge, quand je fréquentais le centre aéré, j’ai toujours eu envie d’inverser les rôles, entre l’enfant qui pratique une activité et l’animateur qui la crée. C’est ce qui m’a amené à faire ce stage. Il a été pour moi comme une révélation : quand on ressent une telle cohésion avec les formateurs et les autres stagiaires, on sait que c’est vraiment ce qu’on veut faire ! » Pas de doute : avec des stagiaires aussi motivés, nos enfants seront entre de bonnes mains cet été.