La carte postale à l'état pur. Pour vous rendre compte, tapez dans votre barre de recherche "NOUVELLE CALEDONIE", cliquez sur recherche (sinon la recherche ne se lance pas, ça serait dommage d'attendre pour rien), cliquez sur images, et commencez à rêver. Vous avez bien rêvé ? Maintenant, place au témoignage de Florine,  infirmière de 30 ans vivant aujourd'hui en Nouvelle-Calédonie. 

Ayant vécu toute son enfance à Fos, Florine garde un souvenir particulier de la ville, sans pour autant en être nostalgique J’ai quitté Fos en Novembre 2011, ça va faire bientôt 9 ans. Je suis partie pour rejoindre ma famille et changer de vie. Je ne suis pas nostalgique de Fos, mais j'en garde de très bon souvenir."

Comme cité régulièrement dans nos témoignages, elle nous parle de la plage, mais pas seulement : "ce que j’aime à Fos, c’est la proximité avec la plage et la forêt." il est vrai que la "pinède" est un des emblèmes de la ville que l'on oublie parfois ....

Mais la encore, un défaut resurgi :"Ce que je n’aime pas, c’était la présence de ces nombreuses usines qui empiètent sur la plage et le paysage". 

Un souvenir sur Fos ? un lieu marquant ? "Je me souviens, étant plus jeune, me balader avec mes amis, on pouvait faire le tour de la ville en marchant, on connaissait tous les quartiers, je me suis toujours sentie en sécurité".

Cependant, même si une grande partie de ses souvenirs d'enfance est ici, elle n'envisage pas un retour à Fos : "je n’envisage pas de retour sur Fos ou dans le sud de la France, même si je garde un très bon souvenir de mon enfance, et rajoute j’aime beaucoup y retourner pour revoir ma famille et mes amis". Florine envisage quand même un retour en France, mais plutôt en Bretagne. 

En tout cas, on te remercie pour ton témoignage, et on espère te voir en ville prochainement. Et puis qui sait, peut-être te croiserons-nous sur le parking de Léonce Hérail, devenu Gilbert Del Corso, ou en train de faire le tour de la ville à pied ?