Le 20 novembre se tient la Journée internationale des droits de l’Enfant, date qui correspond à l’anniversaire de la signature de la Convention internationale qui leur est dédiée, ratifiée par 196 pays – qui ne la respectent pas forcément tous ! D’où la nécessité d’encore mettre l’accent sur le sujet : « Chaque jour dans le monde, 35 000 enfants de moins de cinq ans meurent à cause de leurs conditions de vie, un enfant sur cinq est privé d’éducation, 152 millions d’enfants sont contraints de travailler, 420 millions d’enfants vivent aujourd’hui dans une zone de guerre et 250 000 d’entre eux, âgés de 6 à 18 ans, sont des enfants-soldats », récapitulait Amnesty international en 2019, pour le 30e anniversaire de la Convention. À Fos-sur-Mer, la direction de l’Éducation et ses partenaires vont donc s’appliquer à mettre en lumière cette thématique, comme chaque année, à travers de nombreuses actions.

  

MARCEL RUFO EN CLÔTURE

Emblématique initiative, l’affiche de la manifestation, qui illustre cet article, a été réalisée par les enfants des différentes structures. Le premier temps fort consistera en un spectacle itinérant qui fera le tour des écoles à partir du 15 novembre, Malala, Fahim, Martin et Sophie, interprété par cinq animateurs de la Ville supervisés par un metteur en scène. Quatre personnages pour autant d’histoires illustrant les droits de l’Enfant : Malala Yousafzai, Pakistanaise prix Nobel de la paix, lutte pour la scolarisation des filles ; Fahim Mohammad est un jeune Bengali sans-papiers, venu avec sa famille demander l’asile politique, qui se bat pour devenir Français et deviendra champion de France des échecs ; Martin n’est autre que Luther King, qui s’est élevé contre les discriminations raciales, et Sophie le personnage de la comtesse de Ségur, victime de maltraitance de la part de sa mère. Un autre spectacle se jouera à la Maison de quartier de La Tuilerie le 20 novembre, La Valise des émotions, pour un public de 3 à 6 ans mélangeant les enfants du Centre social fosséen, de la Maison des enfants et des différentes écoles, avec une jauge à 50 personnes.

Il sera suivi d’ateliers sur le thème des émotions (jeu de société, exercices de motricité et activités manuelles). Mercredi 17 novembre, la médiathèque accueille un rendez-vous des Petits Curieux avec la lecture de Je veux qu’on m’aime, sur l’acceptation des différences, et Tout droit vers l’art, atelier autour du droit à l’accès à la culture comprenant des lectures d’images d’œuvres d’art, pour aboutir à la création par les enfants de cartes en papier déchiré.

Comme depuis trois ans, un Club ciné inter-écoles fera sélectionner par les enfants des court-métrages qui seront projetés à L’Odyssée le 20 novembre devant les parents, en même temps que Demain nous appartient, portrait d’enfants ayant résolu de changer le monde, qui sera également présenté sur le temps scolaire. Ajoutons un atelier de parentalité en partenariat avec la Petite Enfance, pour permettre aux parents d’échanger entre eux et avec des professionnels sur les thèmes de l’alimentation, le sommeil et la lecture. Le 24, le Théâtre de Fos présente Quand j’aurai mille et un ans, voyage dans le futur d’une petite fille, et le pédopsychiatre Marcel Rufo clôturera la manifestation le 27 novembre au centre culturel, par une conférence sur l’adolescence. 

 

Retrouvez ci-dessus tout les dessins réalisés par les enfants de la ville, dont 4 ont été sélectionnés pour figurer sur les affiches de l'évènement.