Soixante-et-un petits Fosséens ont participé aux classes de neige organisées par la Ville au Sauze, station de sports d’hiver des Alpes du sud, où les élèves des écoles Joseph-d’Arbaud et du Mazet sont arrivés lundi 3 janvier. Le séjour devait durer deux semaines, mais la Covid est passée par là : à la suite d’un cas détecté lundi 10 janvier au matin – une élève présentant des symptômes -, tous les enfants et les animateurs ont été testés et de nombreux cas de positivité à la Covid ont ainsi été décelés, concernant les élèves de d’Arbaud. Le Premier adjoint, Philippe Pomar, ainsi que le directeur de l’Éducation, Mustapha Nadji, étaient justement en visite ce lundi au Sauze. Par précaution, puisqu’un cas était déjà détecté, ils n’ont pas pénétré à l’intérieur du chalet, mais ils ont pu rencontrer les enfants le matin, au retour du ski, et au départ vers les pistes en début d’après-midi. Ils ont aussi pu débattre des mesures à mettre en œuvre à la suite de cette flambée de cas positifs. La décision s’est imposée d’elle-même : les élèves des deux classes sont rapatriés et rentrent à Fos dès cet après-midi. La troisième classe en revanche, celle de l’école du Mazet, ne compte aucun cas positif – signe que les efforts de non brassage des élèves ont été ici couronnés de succès – et pourra donc poursuivre son séjour jusqu’à vendredi prochain. Pour les enfants de d’Arbaud, le séjour prend donc fin, mais au moins les enfants se sont-ils régalés et ont pu profiter d’une semaine de ski ! En ce qui concerne les prochains séjours, plusieurs cas positifs ont été décelés à la fois dans les classes concernées du Mazet et de l’école Michel-Gérachios : Philippe Pomar a donc pris la décision de reporter leur séjour, si possible, moyennant la disponibilité du centre d’hébergement, au 28 mars. En espérant que la pandémie ait alors suffisamment reflué pour ne plus gâcher la fête !

Les classes de neige écourtées par la Covid