Les négociations menées par la Ville avaient abouti à un accord de principe il y a quelques mois mais la décision est désormais entérinée par la Métropole : le complexe Parsemain revient à la commune ! Le Conseil métropolitain du 19 décembre a adopté la délibération actant ce retour, consacrant l’investissement de la présidente et de toutes les parties ayant permis cet aboutissement positif. La veille, le 18 décembre, le Conseil municipal de Fos-sur-Mer avait délibéré dans le même sens, permettant ainsi au processus administratif incontournable de débuter pour rendre effectives les décisions prises par les assemblées délibérantes.

Une Clect (Commission locale d'évaluation des charges transférées) permettra d’établir, sans effet sur le bâtiment communal, les mouvements budgétaires correspondant au fonctionnement du complexe Parsemain, à l’exception du stade d’honneur qui reste pour l’instant en gestion métropolitaine. Les Fosséens peuvent se réjouir du retour dans leur patrimoine d’un ensemble sportif pluridisciplinaire utilisé au quotidien en quasi-exclusivité par les associations de la ville, les clubs ou l’École municipale des sports.

Les événements qui s’y tiennent sont également portés par la Ville et ces mêmes acteurs avec de nombreux points d'orgues toute l’année, particulièrement l’été. Faire prévaloir cette logique a tout de même nécessité pugnacité et conviction, l’institution métropolitaine n’étant pas naturellement portée à se départir d’une logique centralisatrice et captatrice. Cette victoire est avant tout celle du bon sens, de la proximité et de la capacité de la commune à gérer son territoire pour ses habitants et avec ses partenaires locaux. Une excellente manière de terminer l’exercice métropolitain 2019 et d’ouvrir de nouvelles perspectives pour le complexe Parsemain !