Le Centre social fosséen fonctionne avec un agrément de la Caisse d'allocations familiales basé sur un projet quadriennal, qui arrive à échéance. Afin d'établir son nouveau projet pour les quatre futures années, il s'est engagé dans une vaste démarche participative, dont c'était aujourd'hui le premier acte, avec la consultation des associations, de ses partenaires et de ses salariés. Suivront ses adhérents, ce qui lui aura fait intervenir en tout environ 400 personnes. L'objectif, avec l'accompagnement d'une intervenante spécialisée dans l'utilité sociale, Hélène Duclos, est de déterminer ce que doit apporter le Centre social à ses adhérents, au territoire et à la société, afin de redéfinir les modalités de la mise en œuvre de ses missions et son projet social dans sa globalité. Par petits groupes et durant deux heures, les participants ont « planché » sur la question. « Lien social », « cohésion », « partage », « mixité », « rencontres », « loisirs » ou « accès à la culture » sont quelques unes des propositions qui ont été mises en évidence durant cette première séance. Le processus de consultation, qui aboutira à une synthèse, va durer plusieurs mois. Nous aurons bien sûr l'occasion de vous en reparler.