Les industriels face aux enjeux du climat :

Antoine Dreyfus, le réalisateur du Film le film Fos-sur-mer: les révoltés de la pollution, dont nous vous avons parlé en octobre dernier, terminait son propos sur une note optimiste : "je pense qu’il n’y a pas de fatalité. Il existe des solutions techniques pour produire plus propre. Et il faut renforcer les moyens de l’Etat dans les contrôles sur l’environnement et les risques industriels. Sinon, il y aura d’autres accidents majeurs comme celui de l’usine Lubrizol, à Rouen".

A Fos, une nouvelle filière très prometteuse émerge au sein de la zone industrialo-portuaire (ZIP), intégrant les enjeux écologiques conjugués à la rentabilité économique, pour produire mieux, réduire les pollutions atmosphériques, lutter contre le réchauffement climatique, tout en créant de nouvelles activités (et des emplois).

 

 

 

 

 

 

 

Le Tri sélectif :

Les fausses idées sur le tri sont tenaces et polluent encore trop les débats. Pour convaincre les plus réfractaire, la ville a publié les bonnes pratiques du tri, ce qui ne vous a pas laissé ... indifférents. 

 

 

 

 

 

Les dépôts sauvages :

Les dépôts sauvages constatés cette année dans plusieurs quartiers de la ville sont un réel préjudice causé par certains habitants dans leur propre cadre de vie. Nous avons engagé une lutte contre cela, et vous avez répondu présent dans cette lutte.

 

 

 

La Fête de la Crau et des Salins

Pourquoi la fête de la Crau et des salins dans cette partie, vous nous direz ? Parce que la Crau et les Salins font partie de l'environnement de la ville à conserver. Les 18 et 19 mai, Fos-sur-Mer s'est paré de rouge, jaune et vert, les couleurs arborées par le drapeau du Sénégal, invité d’honneur de cette nouvelle édition de la Fête de la Crau et des Salins.