La pandémie mondiale de Covid 19 épargne à ce jour la maison de retraite de Fos-sur-Mer, Les Jardin du Mazet, où aucun cas de malade n'a été détecté, ni parmi les résidents, ni au sein du personnel. Personne non plus n'y présente de symptômes qui entraîneraient la suspicion d'une contamination. Sa directrice, Delphine Aliphon, tient avant tout à rendre hommage au personnel : « Je veux souligner le très bon travail effectué par les soignants, mais aussi par les auxiliaires de vie, les agents d'entretien, le personnel administratif, les cuisiniers, souligne-t-elle. Nos résidents sont des personnes vulnérables ; il faut à tout prix éviter que le virus n'entre dans l'établissement. »

Pour cela, des mesures drastiques ont été prises. Ainsi, comme dans tous les Ehpad, les visites sont strictement interdites et les résidents sont confinés dans leur chambre, y compris pour y prendre leur repas. « Je remercie Monsieur le maire, Jean Hetsch, avec qui nous nous sommes vus depuis le début de la crise sanitaire : j'avais besoin d'étuves chauffantes pour les repas et il me les a mises à disposition », précise Delphine Aliphon. D'autres mesures-barrières ont été mises en place : « Les médecins et infirmières spécialisés en hygiène hospitalière nous ont donné des conseils et suggéré des procédures pour empêcher le virus de passer. Nous avons ainsi créé un sas-tampon pour le personnel arrivant de l'extérieur, dans lequel il se change entièrement, se lave les mains avec du gel hydro-alcoolique et enfile blouses, sur-blouses, sur-chaussures, masques et charlottes. Nous prenons aussi systématiquement la température de chacun des membres du personnel. » Une température élevée peut en effet révéler la présence du virus dans l'organisme.

 

Une solidarité qui réchauffe les cœurs

 

La directrice des jardins du Mazet insiste pour remercier les auteurs de gestes de solidarité qui donnent du courage en cette période si difficile : « La résidence Les Jardins du Mazet et les résidents remercient chaleureusement les enfants de la classe du CM2 de l'école Del Corso pour la belle initiative ! En effet nous avons réceptionné par mails de beaux courriers à l'attention des résidents. C'est avec beaucoup d'émotions que nous avons pu faire la lecture des 11 lettres envoyées. Les textes des enfants ont beaucoup ému les résidents. Merci aussi à la boulangerie Marie Blachère de Fos-sur-Mer de nous régaler tous les soirs ! Elle nous apporte les invendus de la journée (viennoiseries, gâteaux...) pour les salariés : l'équipe de l'établissement en est très touchée. Merci enfin au Rotary club du golfe de Fos qui a offert des chocolats de Pâques à nos résidents. Merci à tous pour cette générosité : tous ensemble contre le Covid 19 ! » Voilà qui doit remonter le moral de l'équipe... « Il est vrai que la période est anxiogène, on a l'impression d'avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête et on touche du bois, confie Delphine Aliphon. Mais ça a resserré les liens et il y a tout de même beaucoup de rires et de joie dans l'établissement, heureusement ! » Et pour les résidents, qui ne reçoivent plus de visites ni ne quittent leur chambre ? « Ce n'est pas évident pour eux mais nous mettons à leur disposition ordinateur et tablette, pour faire des visioconférences avec leur famille. Le matériel informatique est désinfecté entre chaque résident. Et Jocelyne Hanias, qui a coutume de venir leur rendre visite bénévolement, faute de pouvoir être présente physiquement, organise à leur intention des ateliers Mémoire individuels, également par visioconférence. » C'est ainsi que tout est mis en œuvre pour que les anciens vivent le moins mal possible ce confinement extrême. Mais il faut hélas en passer par là pour les protéger et cette stratégie s'avère payante pour la maison de retraite de Fos-sur-Mer.