Par mesure de sécurité et pour garantir la sécurité de ses salariés, la Légumerie fermait ses portes le 17 mars, au lendemain des annonces de confinement. 

Une fois la surprise passée, l'équipe dirigeante se remobilise et a fait en sorte de mettre ce temps à profit. Simon Lambert, coordinateur de la Légumerie, nous parle de cette mobilisation : "Après l'arrêt de l'activité pour des raisons évidentes de sécurité, nous avons décidé de faire don des équipements dont nous disposions à l'Hôpital de Martigues : gants, masques, charlottes, blouses ...".

La Légumerie reste également très à l'écoute de ses salariés, contraints au chômage partiel : "pendant le confinement, nous avons gardé le lien avec nos salariés, c'était très important pour nous". Pour rappel, la Légumerie est un chantier d'insertion de l'association Ameli Provence, qui emploie 24 salariés. 

Deux mois, c'est long, bien assez pour penser, réfléchir et innover. La Légumerie réfléchit donc à comment améliorer la productivité et le lien avec les clients :"Nous avons développé le site et plus particulièrement sa partie "commerciale". Nous avons donc mis en place une boutique en ligne, où les clients peuvent commander directement sur le site. Les retours sont très positifs !". Sur cette boutique en ligne, vous pourrez retrouver les légumes traités, avec une mise à jour quasi immédiate : "Nous avons de nouveaux inscrits sur le site depuis le déconfinement, et cela nous redonne confiance". 

Et la livraison des commandes dans tout ça ? Les particuliers peuvent récupérer leur panier commandé le mardi après-midi de 17h à 18h sur la place du marché. 

 

Les agriculteurs, impactés par la crise ? 

Simon Lambert fait également le point de l'impact de la crise sur ses partenaires-agriculteurs :"Ils ont été très surpris par les annonces de confinement. Comme beaucoup, pour la grande majorité, ils ont eu une période de flottement. Mais le retour à la réalité est arrivé rapidement". Bon nombre d'entre eux en ont profité pour faire de la vente directe. Simon nous apprend que le confinement a permis aux producteurs de développer une nouvelle clientèle souhaitant fuir les grandes surfaces et opérer un retour à des produits plus locaux, en circuits courts. 

La Légumerie, comme annoncée dans nos colonnes au lendemain du déconfinement, a ré-ouvert le 18 mai dernier. L'activité reprend donc progressivement, les particuliers reviennent peu à peu, les collectivités repassent également commande, mais sont encore loin de leur niveau pré-confinement : "Malgré la reprise, les collectivités ne commandent pas comme avant du fait des restrictions dans les écoles, les foyers... Mais nous avons confiance en l'avenir."

Aujourd'hui, l'organisme propose les légumes type ratatouille (courgettes, aubergines...), mais également des fruits (fraises, melons, pastèques...).

En perpétuel mouvement depuis son ouverture il y a presque un an, la Légumerie pense à son avenir et au développement de son activité : "Nous avons de nombreux projets à mener, nous vous donnerons des nouvelles très vite !" Rendez-vous pris ! 

Pour passer commande, rendez-vous sur https://boutique.ameliprovence.org/