Initialement annoncés de l'automne 2017 à l'automne 2018, sous l’égide de la Métropole Aix-Marseille-Provence, les travaux de construction d’un Pôle d’échanges multimodal – autrement dit d’une gare routière – sur le parvis du gymnase de la Jonquière sont entrés dans leur troisième et dernière tranche et devraient permettre une mise en service au printemps 2020. Le budget global de l’opération atteint 1,7 millions d’euros HT, financés par la Métropole avec le soutien de l’État (Fonds de soutien à l’investissement public local) et la Région.

 

Déjà en partie opérationnelle

 

À ce stade, les cinq quais scolaires sont achevés et en service devant le collège, ainsi que le parking de 40 places (ouvert à tous) face au gymnase. Les éclairages sont eux aussi opérationnels, ainsi que les caméras de vidéo-verbalisation, pour lutter contre le stationnement anarchique devant le collège, mauvaise habitude de quelques parents. Plusieurs arbres ont également été plantés, pour l’indispensable touche d’espaces verts.

 

Un bâtiment au frais

 

Restent à présent les quatre quais de bus urbains et le bâtiment lui-même, qui affiche pour l’heure cette image saisissante des seuls piliers de métal qui vont lui servir de structure. L’édifice de 194 m2, dont la structure métallique en question sera galvanisée (opération consistant à recouvrir de zinc un métal ferreux, principalement l'acier, par immersion dans un bain de zinc en fusion) et surmontée d'une toiture en débord, de 500 m2, est destiné à accueillir les voyageurs dans une salle climatisée, et de distributeurs de boissons et produits de « snacking ». Il comprend également une salle de repos pour les chauffeurs, qui n’auront plus à laisser tourner le moteur pour bénéficier de la climatisation et pourront venir s’y rafraîchir. Intégrés au bâtiment, des toilettes publiques seront accessibles à tous, par l’extérieur, 24h/24.

 

Mobilité douce et lignes express

 

Pour l’aspect multimodal et la volonté de promouvoir la « mobilité douce », une dizaine de racks à vélo seront à la disposition des usagers. La circulation piétonne a en outre été entièrement repensée dans le sens d’une sécurisation optimale.

Dans un premier temps, la construction de cette gare routière ne s'accompagnera d'aucune augmentation du trafic des bus et cars. À partir de 2020 par contre, les lignes du Réseau express métropolitain (Rem) seront aménagées, à destination d'Aix via Salon et Marseille via Martigues.