Pour sa 13e édition, la Fête de la Crau célèbre comme de coutume les traditions pastorales et provençales,sa grande parade mettant en vedette gardians, chevaux et attelages anciens, sans oublier bien-sûr le troupeau d'un millier de moutons accomplissant sa transhumance dimanche matin jusqu'au pied de l'Hauture.

Ouverture sur d'autres cultures oblige,elle invite cette fois les « carnavaleux » de Dunkerque, venus exporter à Fos leur sens de la fête si particulier, avec costumes hauts en couleurs et jets de harengs dans la foule ! Mais en 2018, la Fête de la Crau devient aussi celle des Salins, avec toute la journée du samedi dédiée à cet espace naturel fosséen.

LES SALINS SUPERSTARS !

De nombreux Fosséens connaissent son cadre enchanteur de 200 hectares où s'ébattent 180 espèces d'oiseaux, parmi lesquelles les emblématiques flamants roses, que l'on peut admirer depuis son observatoire : classé Natura 2000 et Zone de protection spéciale oiseaux soutenue par l'Union européenne, le site exceptionnel des salins méritait bien que la Ville lui dédie une fête ! À l'origine de sa renaissance, une volonté politique déterminée a conduit à l'acquisition publique en 2006 du site exploité jusqu'en 1968 par la Compagnie des salins du Midi, qui a ensuite servi à la Ville pour se procurer le sel nécessaire au déneigement, jusqu'à une ultime récolte en 1987. Depuis, il était à l'abandon, donc à la merci d'éventuels promoteurs. Sa remarquable richesse au plan de la biodiversité a été sauvegardée par un patient travail de réhabilitation des anciennes tables salantes, financé d'abord par feue l'intercommunalité et depuis janvier 2016 par la Ville,avec l'appui de l'entreprise Elengy, et mené avec l'association Eau et vie pour l'environnement (Eve). Afin de garantir la surveillance, l'entretien, l'aménagement et la gestion de ce site naturel, la ville de Fos-sur-Mer a en effet affecté deux employés, mis à disposition de l'association. Depuis 2013, les salins sont l'un des dix sites inclus dans le projet européen Life+ Envoll. Objectif : la protection durable de neufs espèces d'oiseaux du littoral méditerranéen, les laro-limicoles (avocettes, sternes,grands cormorans...). Pour réorganiser l'espace en le remettant entièrement en eau, la circulation hydraulique a été rétablie entre les tables salantes. Le chantier a consisté en la construction de canaux, bassins, martelières et bugets, sortes de clapets qu'on ouvre ou ferme suivant le niveau d'eau souhaité. Ensuite, ont été édifiés quatre îlots de nidification, justement destinés aux laro-limicoles, qui souffrent d'un nombre trop rares de sites pour se reproduire. Ils ont été tout récemment recouverts par soixante m3 de sable coquillier, issu de la récupération de coquilles d'huîtres finement broyées, pour permettre aux volatiles d'installer aisément leurs nids sur un matériau souple, leur garantissant le meilleur confort. Venez découvrir lors de la fête ce paradis des oiseaux !

 

Téléchargez le programme complet de la Fête de la Crau et des Salins