Que d'animation hier après-midi à La Farigoule ! Outre deux tables occupées par les habituels joueurs de cartes, quatre autres groupes de seniors sont occupés à diverses activités.

Dans une salle, sept seniors participent à l'atelier Ville, lecture, carnet de bord Jean Giono : autour de l'œuvre de l'écrivain provençal, et plus particulièrement de son ouvrage L'homme qui plantait des arbres, il s'agit de fabriquer des livres « pop-up », où apparaît un motif en relief lorsqu'on les ouvre. L'atelier occupe une séance par mois, et ce jusqu'à sa restitution, prévue le 2 juillet. Aujourd'hui, suite à des recherches effectuées à la médiathèque, nos artistes planchent sur les herbes aromatiques. Le mélange entre les aspects littéraire, culturel et manuel s'avère des plus ludiques. « On retombe un peu en enfance », s'amuse une participante.

À côté des seniors qui tapent le carton, un groupe de dix personnes fait vivre l'atelier Décorons notre foyer pour Pâques. Ils ont bien du pain sur la planche ! Après avoir achevé la confection de 80 pots en forme de têtes de lapins, garnis de rouleaux de poèmes, 440 ronds de serviette doivent être produits, ainsi qu'autant d'origami en formes de lapin et de poule, pour chacun des convives qui seront attablés lors des deux repas de Pâques du foyer, les 8 et 9 avril prochain.

Dans la salle du fond de la Farigoule, Marie-Jo accueille 11 seniors (ils sont d'ordinaire 15) dans son atelier Peinture, comme trois fois par semaine. Elle le fait bénévolement, en supplément des stages qu'elle anime durant chaque période de vacances scolaires : « Je ne peux pas les laisser sans peindre ! » Le thème est libre et les participants ont chacun choisi le modèle de ce qu'ils souhaitent représenter sur leur toile. Ils préparent l'exposition qui présentera leur travail de toute l'année en juin, à la Maison des Arts.

Un quatrième atelier se tient enfin dans la salle du cybercafé : l'atelier d'écriture, animé depuis plus de quinze ans par Michèle Armanet, elle-même écrivaine et éditrice, tient sa séance hebdomadaire. Ils sont aujourd'hui cinq seniors rassemblés par l'amour de l'écriture - leur groupe complet comprend dix membres. «L'objectif est de mettre en avant la créativité de chacun, avec son propre style, explique Michèle Armanet. Ces ateliers sont un enrichissement permanent ! » Après quinze jours de coupure liée aux vacances scolaires, il s'agit de se remettre en selle en douceur, à l'aide d'un « texte d'échauffement », comme le nomme l'animatrice littéraire : « Nous travaillons sur un texte poétique, sur le thème de leur choix, mais avec des mots imposés », précise-t-elle. À la fin de l'année sera édité un recueil des œuvres écrites par les membres de l'atelier.

Service aux Aînés, La Farigoule : 04 42 47 71 60